Attitudes et comportements de santé du sportif assidu‎ : enquête auprès de sportifs assidus de Seine-Maritime

Résumé : Les sportifs constituent une part grandissante de la population, en partie grâce à la promotion active du sport dans la société actuelle où la sédentarité apparaît comme un important facteur de risque de morbi-mortalité. Objectif : Connaître les attitudes et comportements de santé des sportifs assidus afin d'améliorer leur prise en charge par les médecins généralistes. MATÉRIEL ET MÉTHODES : Enquête transversale descriptive réalisée par le biais d'un questionnaire en ligne abordant différents thèmes de santé (substances addictives, vaccination, VNCIS, alimentation, sommeil, dopage, vision de soi, santé mentale et consommation de soins) auprès de 454 sportifs assidus de Seine-Maritime âgés de 18 à 55 ans, entre janvier et avril 2016. RÉSULTATS ET DISCUSSION : Les sportifs assidus ont moins de comportements à risque concernant l'utilisation de substances addictives (tabac, alcool, cannabis) que le reste de la population à l'exception du phénomène d'alcoolisation ponctuelle importante. Ce sont les hommes qui ont les comportements les plus à risque vis-à-vis de l'alcool alors que ce sont les femmes qui fument le plus. Ils sont généralement soucieux de leur santé car en plus de pratiquer une activité physique bonne pour la santé, ils font attention à leur alimentation, sont le plus souvent à jour de leurs vaccinations, n'hésitent pas à avoir recours à des professions paramédicales même si celles-ci ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, ont un suivi médical plus adapté et complet pour les profils les plus à risques... Et ça leur réussit plutôt bien, en effet, 97,1% des sportifs interrogés se trouvent en bonne santé, 60,6% se trouvent à peu près du bon poids, très peu suivent des traitements médicaux pour des pathologies lourdes et une grande majorité ne consulte un médecin généraliste qu'une à deux fois par an. Plus de 40% des sportifs interrogés ont eu au moins un symptôme dépressif dans l'année, preuve que leur vulnérabilité en matière de santé n'est pas uniquement liée à des problèmes physiques (surtout ostéo-articulaires) mais à des troubles psychiques ou mentaux également (dépression, TCA, pression de performance...). CONCLUSION : Les sportifs assidus ont des attitudes et comportements de santé positifs, cependant, certaines dérives existent et ils sont susceptibles d'avoir de nombreux problèmes de santé liés ou non à leur pratique. Le médecin généraliste a donc un rôle important dans la prévention, le dépistage et la prise en charge adaptée de ces sportifs.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01455559
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : vendredi 3 février 2017 - 16:12:49
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : vendredi 5 mai 2017 - 13:37:27

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01455559, version 1

Citation

Juliette Colle. Attitudes et comportements de santé du sportif assidu‎ : enquête auprès de sportifs assidus de Seine-Maritime. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01455559〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

312

Téléchargements de fichiers

91