Traitement de l'ascite réfractaire cirrhotique par alfapump associé à une cure de hernie ombilicale dans le même temps opératoire‎ : étude pilote rétrospective multicentrique européenne

Résumé : Introduction : Le traitement de la hernie ombilicale symptomatique chez le patient cirrhotique avec une ascite réfractaire est une situation difficile. La prise en charge chirurgicale n’est pas consensuelle et le contrôle de l’ascite est nécessaire. L’alfapump est un dispositif implantable de drainage continu et à bas débit de l’ascite réfractaire vers la vessie. Le but de l’étude était d’évaluer le traitement combiné alfapump plus cure de la hernie ombilicale dans le même temps opératoire chez les patients avec ascite réfractaire cirrhotique. Matériel et méthodes : Nous avons comparé rétrospectivement des patients provenant de 6 centres européens, traités par alfapump plus cure concomitante de hernie (groupe Traitement Combiné), ou par paracentèses itératives et cure de hernie en urgence ou en situation élective (groupe Traitement Standard). Les objectifs étaient d’étudier la durée de séjour hospitalier, le contrôle de l’ascite, les complications post opératoires liées à la hernie et à l’alfapump, les complications liées à la cirrhose, et la survie. La durée de suivi était de 6 mois. Résultats : 12 et 26 patients étaient inclus respectivement dans les groupes Traitement Combiné et Traitement Standard. Ils étaient comparables pour l’âge (56 vs. 58 ans), le sexe F (41 vs. 11%), le MELD (14 ± 4.3 vs. 13 ± 6.1), la cirrhose alcoolique (66 vs. 84%), le nombre de paracentèses mensuelles (2.9 ± 1.5 vs. 2.19 ± 0.9), et le type de hernie ombilicale (83 vs. 96%). Les groupes différaient sur l’indication en chirurgie élective à 100% vs. 38% (p=0.0002) respectivement dans les groupes Combiné et Standard, ainsi que sur le motif de la chirurgie pour une hernie symptomatique (83%, Gpe Combiné) ou compliquée (96%, Gpe Standard), p=0.0001. Dans le Gpe Combiné, la durée moyenne de séjour hospitalier était moins élevée (12.8 vs. 20 jours, p=0,03), sans nécessité de drain péritonéal (0% vs. 80%, p<0.0001), moins de recours à au moins une paracentèse (66% vs. 100%, p=0.006), et une meilleure survie sans paracentèse (Log rank test, p=0.0003). Le taux des complications locorégionales liés à la herniorraphie étaient moins élevés dans le groupe Combiné (0% vs. 30%, p=0,03). Cependant il n’y avait pas de différence significative si on considérait les patients opérés en électif dans le Gpe Standard. Enfin les complications infectieuses, l’insuffisance rénale, le taux de récidive de la hernie, et la survie à 6 mois étaient comparables dans les 2 groupes. Conclusion : Le Traitement concomitant alfapump plus cure d’une hernie abdominale symptomatique est réalisable en cas d’ascite réfractaire cirrhotique, avec une diminution de la durée de séjour hospitalier, un meilleur contrôle de l’ascite et moins de complications locorégionales de la chirurgie herniaire.
Type de document :
Mémoires
Hépatologie et Gastroentérologie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01468400
Contributeur : Philippe Barbey <>
Soumis le : mercredi 15 février 2017 - 14:20:42
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:38
Document(s) archivé(s) le : mardi 16 mai 2017 - 15:05:59

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01468400, version 1

Collections

Citation

Ruxandra Sarba. Traitement de l'ascite réfractaire cirrhotique par alfapump associé à une cure de hernie ombilicale dans le même temps opératoire‎ : étude pilote rétrospective multicentrique européenne. Hépatologie et Gastroentérologie. 2016. 〈dumas-01468400〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

118

Téléchargements de fichiers

382