Les pleuropneumopathies aiguës communautaires à staphylococcus aureus de l’adulte à Mayotte : étude rétrospective hospitalière

Résumé : Staphylocoque Aureus, du fait de ses nombreux facteurs de virulence, est responsable d’infections suppuratives et toxiniques touchant l’ensemble de l’organisme. L’évolution peut être rapidement sévère en l’absence de traitement adéquat et principalement lors d’infections à staphylocoque aureus producteur de leucotoxine de Panton Valentine pourvoyeuses de pneumopathies nécrosantes. La mortalité est alors sévère. Les patients souvent sont jeunes. Selon l’Afssaps et la SPILF, staphylocoque aureus doit être pris en compte si la pneumopathie est gravissime, en contexte grippal avec un caractère nécrosant et/ou si le patient présente des hémoptysies. Les infections à staphylocoque aureus en milieu tropical ont une mortalité plus élevée que dans les pays industrialisés avec comme facteur de risque significatif de mortalité les infections respiratoires. Aucune étude dans la littérature n’a, à ma connaissance, traité des pneumopathies aigües communautaires à staphylocoque aureus en milieu tropical chez l’adulte. À Mayotte, petite île située au Nord du canal du Mozambique, la fréquence et les caractéristiques des infections staphylococciques dont les pneumopathies aigües communautaires semblent différentes. Nous avons pu analyser 21 dossiers d’adultes ayant présenté une pneumopathie aigüe communautaire à staphylocoque aureus inclus rétrospectivement de mai 2012 à mai 2015. La majorité des cas l’étaient en saison humide, l’âge moyen était de 47 ans avec un sex ratio à 0.9. Près de 50% étaient diabétiques. Seuls 14% ont présenté un syndrome pseudo-grippal ayant précédé la pneumopathie (dont aucun patient avec souche sécrétrice de leucotoxine de panton valentine). 30% a présenté des hémoptysies. Peu étaient leucocytosiques. Seul 6% a présenté une pneumopathie nécrosante. 43% sont décédés. Sur le plan thérapeutique seul 1 patient a bénéficié d’une antibiothérapie probabiliste adaptée. Une modification des critères diagnostiques permettant la prise en compte de staphylocoque aureus dans les cas de pneumopathies aigües communautaires en milieu tropical pourrait être nécessaire. La tendance à un profil caractéristique permettrait une évocation rapide du diagnostic et donc une mise en route précoce du traitement, facteur déterminant du pronostic de cette pathologie. Notre étude n’est que descriptive mais permet d’identifier de potentiels critères diagnostiques de pneumopathie aigüe communautaire à staphylocoque aureus afin d’en optimiser la prise en charge. Il conviendrait de réaliser une étude prospective afin de mieux qualifier l’épidémiologie des atteintes respiratoires à staphylocoque aureus, principalement des souches sécrétrices de leucotoxine de panton valentine.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [75 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01468855
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 15 février 2017 - 18:42:46
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:37
Document(s) archivé(s) le : mardi 16 mai 2017 - 15:52:48

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01468855, version 1

Collections

Citation

Simon Laurent. Les pleuropneumopathies aiguës communautaires à staphylococcus aureus de l’adulte à Mayotte : étude rétrospective hospitalière. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01468855〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

44

Téléchargements de fichiers

103