Impact de la prise en charge du Syndrome d'Apnées Hypopnées Obstructives du Sommeil sur les complications péri-opératoires des patients opérés d'une chirurgie bariatrique par « Sleeve Gastrectomy »

Résumé : Introduction : L’obésité est un facteur de risque prépondérant de développer un syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS). Dans le cadre du bilan préopératoire de la chirurgie bariatrique de type « sleeve gastrectomy » (SG), il est indispensable de dépister les patients porteurs d’un SAHOS. Afin de diminuer les risques per et post-opératoires, il est recommandé d’appareiller les patients présentant un indice d’apnées hypopnées (IAH) ≥ 30/h ou un IAH entre 15 et 30/h avec un indice de micro-éveils (IME) ≥ 10/h ou une maladie cardiovasculaire grave associée. Le but de notre étude était de s’intéresser à la morbi-mortalité post-opératoire de la SG parmi les patients porteurs d’un SAHOS appareillés en comparaison à ceux porteurs d’un SAHOS non appareillés. Matériels et méthodes : Il s’agissait d’une étude observationnelle, rétrospective, monocentrique chez les patients ayant bénéficié d’une polysomnographie (PSG) ou d’une polygraphie ventilatoire (PV) réalisée dans l’unité de Pathologie du Sommeil et de la Vigilance et d’une SG au CHU Amiens Picardie. L’objectif principal était de comparer la morbi-mortalité post-opératoire de la SG chez les patients SAHOS en fonction du traitement mis en place et chez les patients sains. Les objectifs secondaires étaient d’évaluer la prévalence de SAHOS parmi les patients opérés, la prévalence de chaque type de complications selon la gravité du SAHOS et les facteurs prédictifs de la survenue d’une complication chez les SAHOS. Résultats : Entre janvier 2014 et avril 2016, 153 enregistrements du sommeil ont été réalisés. Soixante-douze patients ont bénéficié d’une SG. Trente-deux patients avec un SAHOS (44%) ont été diagnostiqués : 17 patients présentaient un SAHOS léger, 6 un SAHOS modéré et 9 un SAHOS sévère. On a dénombré 14 complications (19,4%), dont 8 RGO, une sténose gastrique, 4 fistules gastriques et un hématome de paroi. Le délai médian d’apparition des complications était de 32 jours [3-71]. Aucune différence significative n’a été retrouvée entre les patients avec un SAHOS et les patients sains concernant l’apparition de complications post-opératoires (15,6% SAHOS vs 22,5% sains, p=0,36). Aucun décès n’a été constaté. L’analyse des complications selon la sévérité du SAHOS n’a pas montré de différence significative également. Aucun facteur prédictif de la survenue d’une complication chez les SAHOS n’a pu être mis en évidence devant le faible taux de complications. Conclusion : Notre étude a montré que la SG est une chirurgie avec un faible taux de morbi-mortalité. Il n’existe pas d’indication à appareiller les patients porteurs d’un SAHOS modéré en l’absence d’IME ≥ 10/h ou de maladie cardiovasculaire grave associée.
Type de document :
Mémoires
Pneumologie et système respiratoire. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [51 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01472155
Contributeur : Philippe Barbey <>
Soumis le : lundi 20 février 2017 - 15:41:49
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:37
Document(s) archivé(s) le : dimanche 21 mai 2017 - 14:58:55

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01472155, version 1

Collections

Citation

Fanny Solomalalarivelo. Impact de la prise en charge du Syndrome d'Apnées Hypopnées Obstructives du Sommeil sur les complications péri-opératoires des patients opérés d'une chirurgie bariatrique par « Sleeve Gastrectomy ». Pneumologie et système respiratoire. 2016. 〈dumas-01472155〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

65

Téléchargements de fichiers

152