Prendre en charge des patients en soins pénalement ordonnés‎ : doutes et perspectives de psychiatres

Résumé : Introduction : les mesures de soins pénalement ordonnés (SPO) se sont considérablement développées ces dernières décennies, et notamment concernant les infractions pour lesquelles elles sont prononcées par le juge. La psychiatrie est donc de plus en plus sollicitée par la justice. Il paraît important de recueillir l’avis des psychiatres concernant la pertinence et la place de ces SPO dans leur pratique quotidienne. Méthode : il s’agissait d’une étude qualitative avec entretiens semi-dirigés auprès de psychiatre de Picardie et d’Île de France. Les entretiens ont été analysés selon la méthode de théorisation ancrée. Résultats : sept entretiens ont été réalisés. Les psychiatres recevaient des patients pour tout types d’infractions pénales et ils diagnostiquaient parfois des troubles de la personnalité, notamment des personnalités limites à expression psychopathique, caractérisées par des troubles du comportement et une absence de demande de soins. Ils évoquaient l’impression de jouer un rôle qui n’était par le leur, à savoir prévenir la récidive de faits répréhensibles par la loi. Discussion : l’analyse du cadre légal rattaché aux SPO met en évidence la complexité de l’articulation entre justice et santé, et les questionnements éthiques qui en découlent, concernant la nosographie de la psychopathie, l’insuffisance de formation en psychiatrie légale et le risque de « psychiatrisation de tout crime ». Conclusion : les SPO permettent d’amener vers le soins des patients qui spontanément ne prennent pas conscience de leur souffrance psychique. Mais pour les psychiatres, il semble nécessaire de ne pas confondre crime et maladie mentale, en continuant la réflexion avec les autorités judiciaires.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [43 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01480546
Contributeur : Philippe Barbey <>
Soumis le : mercredi 1 mars 2017 - 14:40:07
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:00
Document(s) archivé(s) le : mardi 30 mai 2017 - 17:11:50

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01480546, version 1

Collections

Citation

Clémentine Dolmaire. Prendre en charge des patients en soins pénalement ordonnés‎ : doutes et perspectives de psychiatres. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01480546〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

75

Téléchargements de fichiers

188