Contribution à l'étude anatomique du thymus humain : à propos des données de la littérature et d'une étude personnelle de 64 pièces anatomiques

Résumé : Cette étude nous a permis de revoir l'ensemble de l'anatomie du thymus et surtout de confirmer les données classiques quant à la forme, la taille, la persistance jusqu'à un âge très avancé d'une glande thymique qui subit une dégénérescence graisseuse plus ou moins importante. L'EMBRYOLOGIE, reprise à partir des données de la littérature laisse d'emblée supposer les rapports topographiques et vasculaires du thymus et de la glande thyroïde. Elle suggère que la veine brachio-céphalique gauche, du fait de sa genèse, aura des rapports intimes avec l'ensemble glandulaire thyro-thymique. L'étude de l'anatomie descriptive ne va pas sans l'étude de LA GAINE THYMIQUE. Ce travail nous a conduit à revoir l'architecture du médiastin antérieur : • Le conjonctif, refoulé par la descente du thymus et des glandes parathyroïdes individualise d'emblée une gaine sous-jacente et dans le prolongement de celle de la glande thyroïde. La veine brachio-céphalique gauche va se développer aux dépends d'anastomoses entre les veines thyroïdiennes inférieures et les veines thymiques. Cette veine brachio-céphalique sera donc sur un plan différent de celui des artères issues de la crosse de l'aorte. Cependant, le thymus involue avec l'âge. Le conjonctif, lui, persiste, et va même s'épaissir, car il sera soumis aux nombreuses contraintes respiratoires, pulsatiles artérielles et cardiaques et de dépression du système veineux. Ainsi, les plans de la gaine propre de la trachée, de la gaine viscérale et de la gaine artérielle vont-ils s'unir. Le tronc veineux se couvrira progressivement d'un manchon et semblera s'exclure du thymus. Les limites latérales de la gaine viendront en s'épaississant former la portion antérieure des ligaments vertébro-péricardiques. La face antérieure de la gaine, accolée au sternum représentera le ligament sterno-péricardique supérieur qui semble venir de l'aponévrose cervicale moyenne, mais dont l'origine embryologique est fort différente. Ainsi, la gaine thyro-thymique est un véritable sablier à évasement thyroïdien supérieur, à évasement inférieur thymique. Entre les deux, un rétrécissement par où passent les anastomoses artérielles et veineuses inter-thyrothymiques et qui est traversé horizontalement par le pédicule vasculaire inférieur du muscle sterno-thyroidien. Les glandes parathyroïdes inférieures peuvent prendre place dans l'évasement supérieur, être bloquées au niveau du rétrécissement, voir siéger en pleine loge thymique. Au sein de cette gaine, les îlots thymiques peuvent être épars chez l'adulte, ce qui conditionne les précautions visant au contrôle d'une exérèse totale par voie cervicale. L'ETUDE DE LA VASCULARISATION nous a montré • Qu'il existait fréquemment une artère thymique principale et les microanastomoses intra-lobulaires prêtent à penser que cette seule artère peut vasculariser tout le thymus. Elle nait le plus souvent de la crosse de l'aorte ou du tronc artériel brachio-céphalique. • La disposition de la vascularisation veineuse qui présente les mêmes anastomoses et souvent un réseau de drainage principal unique ou double, composé de vaisseaux adjacents, allant à la veine brachio-céphalique gauche, fait penser que cette seule voie peut suffire au drainage de la glande toute entière. Cette disposition vasculaire et son calibre semblent rendre possible une greffe thymique. L'étude du drainage lymphatique a été infructueuse, car nous n'avons pu injecter convenablement nos pièces, les tentatives se sont toutes soldées par un échec. L'étude n'a pu être faite que sur les données, pauvres, il est vrai de la littérature. L'ETUDE DES NERFS a permis de confirmer que le thymus recevait une innervation mixte sympathique et para-sympathique, les deux types de fibres rejoignant souvent la glande par un tronc commun.
Mots-clés : Thymus humain Anatomie
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 1980
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01482067
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : vendredi 3 mars 2017 - 11:16:23
Dernière modification le : vendredi 28 septembre 2018 - 18:54:51
Document(s) archivé(s) le : mardi 6 juin 2017 - 12:39:41

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01482067, version 1

Citation

Philippe Gabelle. Contribution à l'étude anatomique du thymus humain : à propos des données de la littérature et d'une étude personnelle de 64 pièces anatomiques. Médecine humaine et pathologie. 1980. 〈dumas-01482067〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

71

Téléchargements de fichiers

10