Disjonction assistée par mini-implants : nouvelles perspectives

Résumé : L’endognathie, problème basal de la dimension transversale, est rencontré très fréquemment chez l’enfant. Le traitement conventionnel de cette dysmorphose est la mise en place d’un disjoncteur à appuis dentaires. Ce dernier, largement décrit dans la littérature à de nombreux effets bénéfiques aussi bien au niveau fonctionnel qu’anatomique. Malheureusement des effets indésirables parodontaux et dentaires viennent noircir le tableau. Afin d’améliorer la prise en charge de ces patients présentant une typologie parodontale fragile, l’utilisation des disjoncteurs à appuis mixtes semble être plus appropriée. Ils ont l’avantage de prendre appui directement dans le palais, plus proche du centre de résistance des maxillaires et ainsi repousser les limites d’âge en réalisant une disjonction maxillaire plus squelettique. Ils minimisent ainsi l’action alvéolaire au niveau des prémolaires et évitent l! es versions intempestives diminuant le risque d’apparition de récessions et fenestrations prémolaires, siège anatomique où la corticale vestibulaire est la plus fine. Les avantages, inconvénients et la mise en œuvre de ces appareils seront décrits dans cette thèse.
Type de document :
Mémoires
Chirurgie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [93 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01495473
Contributeur : Emmanuelle Grosset-Janin <>
Soumis le : samedi 25 mars 2017 - 10:21:37
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:40
Document(s) archivé(s) le : lundi 26 juin 2017 - 12:32:20

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01495473, version 1

Collections

Citation

Margaux Montigny. Disjonction assistée par mini-implants : nouvelles perspectives. Chirurgie. 2017. 〈dumas-01495473〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

151

Téléchargements de fichiers

296