Le médecin généraliste peut-il être recours principal du dispositif d'annonce et d'accompagnement des maladies graves non cancéreuses ?

Résumé : Le vieillissement de notre population est responsable d’une croissance du nombre de patients atteints de maladies graves, invalidantes et potentiellement fatales. Les médecins généralistes sont de plus en plus confrontés à l’annonce et à l’accompagnement de ces maladies. Mais ces derniers peuvent-ils être recours principaux du dispositif d’annonce et d’accompagnement des maladies graves non cancéreuses ? L’étude a été effectuée par la technique du PAT miroir, interrogeant ainsi des patients et des médecins généralistes. Elle a mis en avant 301 peurs, attraits et tentations autour de la place du médecin généraliste comme recours principal d’un futur dispositif d’annonce et d’accompagnement. Les principales peurs ont été le manque de connaissances du médecin généraliste et la réaction du patient face à l’annonce. Les principaux attraits ont été la connaissance du patient et de son entourage par le médecin généraliste, la connaissance du médecin par le patient, la valorisation du rôle du médecin généraliste, ainsi que la proximité du médecin généraliste. Les principales tentations ont été la volonté du médecin généraliste de devenir le seul référent, et l’altération de relation médecin malade. De ces verbatim, les participants ont formulé 164 préconisations réunies en 5 axes : former Les médecins généralistes, valoriser la création de réseaux, développer le relationnel entre médecins et patients, rendre les généralistes plus disponibles et les aider pour l’annonce et l’accompagnement. Au total, cette étude a démontré que les médecins généralistes peuvent être recours principal du dispositif d’annonce et d’accompagnement à condition de mettre en place les 5 plans d’action.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [24 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01496224
Contributeur : Philippe Barbey <>
Soumis le : lundi 27 mars 2017 - 11:56:51
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:40
Document(s) archivé(s) le : mercredi 28 juin 2017 - 13:21:54

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01496224, version 1

Collections

Citation

Antoine Houllier. Le médecin généraliste peut-il être recours principal du dispositif d'annonce et d'accompagnement des maladies graves non cancéreuses ?. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01496224〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

73

Téléchargements de fichiers

53