Les médecines complémentaires chez les patients drépanocytaires

Résumé : La drépanocytose est une maladie génétique à transmission autosomique récessive, fréquemment rencontrée dans les populations d’Afrique subsaharienne. Elle est considérée comme la première maladie génétique en France et dans le monde. La drépanocytose résulte d’une mutation au niveau du 6ème codon de la chaine de la bêta-globine de l’hémoglobine, avec remplacement d’un acide glutamique par une valine, conduisant à la synthèse d’une hémoglobine S, capable en situation désoxygénée de se polymériser, avec en conséquence formation de drépanocytes (globules rouges en forme de faux). Les drépanocytes vont, en raison de leurs anomalies de forme et de plasticité, être la source de complications aigües vasculaires, dont la plus fréquente est la crise vaso-occlusive, se traduisant par une apparition brutale de douleurs migratrices de forte intensité touchant plus particulièrement les os.
Le syndrome thoracique aïgu, les anémies, le priapisme, les risques d’infections bactériennes ainsi que les accidents vasculaires cérébraux sont également rencontrés. Des complications chroniques en lien avec certaines atteintes organiques sont observées.
Trois types de traitements sont actuellement proposés : les traitements symptomatiques des complications aiguës, les traitements de fond (transfusion sanguine et hydroxyurée (Siklos®)) ainsi que les traitements dits curatifs (allogreffe de moelle osseuse et thérapie génique).
Parallèlement à ces traitements, certaines thérapies complémentaires, dont les plus connues sont l’homéopathie, l’ostéopathie, l’acupuncture, ou le massage thérapeutique, sont utilisées notamment pour leur absence d’effets indésirables ou de toxicité, principalement dans une démarche de prise en charge au long cours.
En ce qui concerne la phytothérapie, plusieurs études démontrent l’intérêt des plantes médicinales africaines, seules (Fagara zanthoxyloïdes Lam.) ou en association (trois spécialités à ce jour, au Burkina Faso et au Nigéria : Faca®, Niprisan® et Ciklavit®).
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [94 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01496457
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : lundi 27 mars 2017 - 15:19:16
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01496457, version 1

Citation

Daosavanh Souannavong. Les médecines complémentaires chez les patients drépanocytaires. Sciences pharmaceutiques. 2016. 〈dumas-01496457〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

41

Téléchargements de fichiers

359