L'angioplastie coronaire précoce après un arrêt cardiaque sur un trouble du rythme ventriculaire améliore-t-elle le pronostic neurologique ?

Résumé : Introduction : les arrêts cardio-respiratoires (ACR) sur un trouble du rythme ventriculaire choquable doivent avoir une coronarographie en urgence afin d’améliorer leur pronostic neurologique. Cependant, l’impact de l’angioplastie précoce par stenting sur le pronostic neurologique n’est pas clairement établi. Objectif : déterminer les facteurs pronostiques associés à une évolution neurologique favorable (CPC 1–2) après un ACR choquable, ressuscité, chez des patients ayant des lésions coronarographiques significatives (sténose > 70%) et bénéficiant d’une angioplastie précoce. Méthode : étude monocentrique rétrospective (2005-2015) au CHU d’Amiens, France. Le test de Chi2 explorait les différences entre les 2 groupes. Les variables continues étaient comparées par test de Student, ou Man Whitney. Les facteurs pronostiques associés à une évolution neurologique favorable (CPC 1-2) été étudiés par une régression logistique. Résultats : sur l95 patients, 118 ont été inclus. L’âge médian était de 58 ans (29-94), avec 82 % d’homme, 87% ACR extrahospitaliers, 71% présentaient une élévation du segment ST (ST+). La mortalité à 1 an était de 34% et 68% des survivants avaient un score CPC 1-2. 68 patients ont eu une angioplastie (62% TIMI 0) contre 50 patients sans angioplastie (12 % TIMI 0). Entre les 2 groupes, il n’y avait pas de différence significative sur le score CPC 1-2 (31 contre 39, p= 0,304) et sur la mortalité (16 contre 25,p=0,262), même en cas de ST +. L’angioplastie précoce (OR = 0.550, IC95% 0,177-1,703, p=0,299) n’était pas associé au pronostic neurologique favorable (CPC 1-2) même dans le groupe des ST+ (OR=0,620, IC95% 0,157-2,441, p=0,494). Les facteurs associés au pronostic neurologique favorable étaient le no flow (OR=0,87, IC95% 0.76-0.99,p=0.041), le low flow (OR=0.92, IC95%=0,87-0,98 ; p=0.015) et l’utilisation d’adrénaline (OR=0,23 IC95% (0,08-0,07) p< 0,009). Conclusion : dans cette cohorte, la durée du no-flow, du low-flow et l’absence d’utilisation d’adrénaline étaient associées au pronostic neurologique favorable, contrairement à l’angioplastie précoce, indépendamment de la présence d’un sus-décalage du segment ST.
Type de document :
Mémoires
Cardiologie et système cardiovasculaire. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01496545
Contributeur : Philippe Barbey <>
Soumis le : lundi 27 mars 2017 - 16:05:48
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:40
Document(s) archivé(s) le : mercredi 28 juin 2017 - 15:12:39

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01496545, version 1

Collections

Citation

Christophe Beyls. L'angioplastie coronaire précoce après un arrêt cardiaque sur un trouble du rythme ventriculaire améliore-t-elle le pronostic neurologique ?. Cardiologie et système cardiovasculaire. 2016. 〈dumas-01496545〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

58

Téléchargements de fichiers

206