Disgrâce de l'île de Ré : le revers de l'aménité des paysages rhétais

Résumé : Dans une quête frénétique de l’authenticité et du dépaysement, les voyages sont d’immenses producteurs de mise en désir de certains lieux. Ce phénomène n’a pas été sans conséquence. En effet, de nombreux lieux où cette mise en désir s’est installée ont dû subir autant d’exclusions que de destructions identitaires. Le mémoire s’intéresse à cette grande invention du XXe siècle en se penchant sur l’île de Ré, présentée comme l’une des îles les plus touristiques de France. Le mémoire se développe à partir d’une observation personnelle de l’île de Ré et d’une analyse de son territoire à travers ceux qui l’habitent pour comprendre l’évolution des modes d’occupation de l’île et les relations qu’ils entretiennent entre eux. Cette enquête urbaine propose diverses évolutions possibles que pourraient connaître l’île de Ré.
Type de document :
Mémoires
Architecture, aménagement de l'espace. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01499485
Contributeur : Bénédicte Colas-Bouyx <>
Soumis le : vendredi 31 mars 2017 - 15:00:33
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:40:24
Document(s) archivé(s) le : samedi 1 juillet 2017 - 14:22:03

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01499485, version 1

Collections

Citation

Juliette Dupuis. Disgrâce de l'île de Ré : le revers de l'aménité des paysages rhétais. Architecture, aménagement de l'espace. 2016. 〈dumas-01499485〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29

Téléchargements de fichiers

9