Au-delà du lieu : récit de mémoires

Résumé : L’architecte et théoricien italien Aldo Rossi expliquait dans L’architecture de la ville que « parler en soi d’urbanisme rationnel est pure tautologie, puisque c’est la condition de l’urbanisme de rationaliser précisément les choix spatiaux ». La position de la description proposée dans ce mémoire part d’une même idée d’évidence conditionnante : que la mémoire est une partie intégrante de l’architecture, et qui sait, peut-être même son origine. La volonté est ici de ne pas rester dans les sujets classiques ayant pour objet la mémoire (le patrimoine, les monuments et la mémoire collective) mais d’y ramener un certain nombre de choses qui lui sont généralement hors-limites. Tout cela afin de déterminer s’il est judicieux de fragmenter la mémoire pour la saisir ou au contraire d’isoler certains de ses aspects par nécessité. Prendre la mémoire comme phénomène, c’est accepter une forme de complexité et ne pas faire l’économie de certaines facettes n’intéressant d’ordinaire peu ou pas les architectes.
Type de document :
Mémoires
Architecture, aménagement de l'espace. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01501336
Contributeur : Bénédicte Colas-Bouyx <>
Soumis le : mardi 4 avril 2017 - 10:43:49
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:40:24
Document(s) archivé(s) le : mercredi 5 juillet 2017 - 16:24:36

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01501336, version 1

Collections

Citation

Igor-Vassili Pouchkarevtch-Dragoche. Au-delà du lieu : récit de mémoires . Architecture, aménagement de l'espace. 2016. 〈dumas-01501336〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

32

Téléchargements de fichiers

6