MiR-483-5p and miR-139-5p promote invasion and tumorigenicity of adrenocortical carcinoma cells

Résumé : Les microARNs ont émergé comme bio-marqueurs potentiels pour le diagnostic et le pronostic des tumeurs corticosurrénaliennes (TCS). Notre équipe a montré que miR-483-5p et miR-139-5p sont sur-exprimés dans les carcinomes corticosurrénaliens (CCS) (Chabre et al. 2013). Toutefois, le rôle de ces miRNAs dans la pathogenèse des CCS est encore inconnu. Objectif. L'objectif était d'identifier les gènes cibles de miR-483-5p et miR-139-5p dans le CCS et d'étudier leur contribution dans la tumorigenèse corticosurrénalienne. Méthodes. La prédiction des cibles a été réalisée en utilisant les bases de données miRWalk et TargetScan, combinées avec le profil d'expression génique des tumeurs corticosurrénaliennes, publié précédemment (de Reyniès et al. 2009). Le niveau d’expression tumoral de miR-483-5p et miR-139-5p a été mesuré par RT-qPCR dans une cohorte de 28 patients issus de la banque du réseau national COMETE (COrtico- MEdullo Tumeurs Endocrines), et corrélé au niveau d’expression des gènes cibles hypothétiques. La région 3’-non traduite (3’UTR) des gènes cibles a été clonée en aval d’un gène rapporteur Luciferase pour évaluer l’interaction microARN-ARN messager. Le rôle des deux microARNs dans le phénotype malin de la lignée cellulaire NCI- H295R a été étudié par transfection d’inhibiteurs de microARNs. Résultats. Nous avons identifié NDRG2 (N-Myc Downstream-Regulated Gene 2) et NDRG4 comme cibles de miR-483-5p et miR-139-5p, respectivement. L'expression de NDRG2 et NDRG4 dans les CCS était inversement corrélée à l’expression de miR-483-5p et miR-139-5p, respectivement. L’inhibition de miR-483-5p et miR-139-5p dans les cellules NCI-H295R entraîne une augmentation du niveau d’ARNm de NDRG2 et NDRG4. De plus, les transcrits de NDRG2 et NDRG4 sont régulés négativement via un site d’interaction spécifique avec les microARNs. Enfin, l’inhibition de miR- 483-5p et de miR-139-5p n'a pas affecté la prolifération ou l'apoptose des cellules NCI- H295R, mais a inhibé leur caractère invasif et leur croissance en gel d’agar sans ancrage cellulaire. Conclusion. Nos données suggèrent que miR-483-5p et miR-139-5p contribuent à l’agressivité des CCS en réprimant l’expression de deux gènes suppresseurs de tumeurs, NDRG2 et NDRG4.
Type de document :
Mémoires
Human health and pathology. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [70 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01518315
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : jeudi 4 mai 2017 - 14:42:02
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:42
Document(s) archivé(s) le : samedi 5 août 2017 - 13:15:33

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01518315, version 1

Citation

Claire Agosta. MiR-483-5p and miR-139-5p promote invasion and tumorigenicity of adrenocortical carcinoma cells. Human health and pathology. 2015. 〈dumas-01518315〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45

Téléchargements de fichiers

51