Vers une recherche de liens entre trouble d'hyperactivité avec le déficit de l'attention (THADA) et dysphasie lexico-syntaxique

Résumé : Dans le cadre de ce mémoire de fin d’études, nous avons choisi de nous intéresser aux enfants diagnostiqués THADA (Troubles de l’Hyperactivité avec Déficit de l’Attention) et dysphasiques. L’hyperactivité infantile est aujourd’hui le trouble le plus débattu sur le plan scientifique en psychopathologie de l’enfant. En moins de dix ans, il a envahi notre paysage médiatique, du fait notamment des alternatives thérapeutiques disponibles. Néanmoins, cette « hypermédiatisation » n’a pas permis pour autant de répondre à toutes les interrogations que se posent les parents, les enfants, mais aussi les professionnels. Dans la première partie de notre mémoire, à travers une revue littéraire, nous avons essayé de décrire les troubles spécifiques de ces enfants, dresser la symptomatologie de du THADA, et présenter les différentes étiologies, objet de nombreuses controverses qui opposent la littérature française à celle anglo-saxonne.
Nous avons ensuite élargi notre recherche théorique en consacrant une partie à la dysphasie, en exposant les différentes classifications existantes, les étiologies, mais aussi le diagnostic. Dans la partie pratique, nous avons affiné, au fur et à mesure, nos recherches sur la dysphasie lexico-syntaxique et, dès lors, essayé de rechercher d’éventuelles particularités de cette dysphasie chez des enfants THADA dysphasiques et de constater si le Trouble de l’Hyperactivité avec Déficit de l’Attention majorait les atteintes dysphasiques. A travers une étude menée à partir de deux populations d’enfants, l’une de cinq enfants THADA dysphasiques et l’autre de cinq enfants dysphasiques uniquement, nous avons retrouvé, pour tous les tests proposés, une homogénéité dans les résultats des deux groupes.
Néanmoins les troubles spécifiques du langage oral des enfants THADA seraient plus prononcés que ceux des enfants dysphasiques uniquement, du fait, entre autres, du trouble de l’hyperactivité avec déficit de l’attention, qui serait un facteur aggravant.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2010
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01521147
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : jeudi 11 mai 2017 - 15:07:25
Dernière modification le : jeudi 3 mai 2018 - 13:15:11
Document(s) archivé(s) le : samedi 12 août 2017 - 13:28:29

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01521147, version 1

Citation

Lucile Bonami. Vers une recherche de liens entre trouble d'hyperactivité avec le déficit de l'attention (THADA) et dysphasie lexico-syntaxique. Médecine humaine et pathologie. 2010. 〈dumas-01521147〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

77

Téléchargements de fichiers

185