Les énoncés négatifs dans L'indigent philosophe (1728) de Marivaux

Résumé : Pour étudier Marivaux, il faut contextualiser une époque complexe au carrefour de deux périodes : les moralistes classiques et les philosophes des Lumières. Comprendre les Journaux de Marivaux, c'est aussi faire la synthèse de nombreux genres car cette œuvre est hybride, entre journal, roman, théâtre, lettres et maximes. Le style de Marivaux est innovant car le marivaudage n'est pas qu'un style précieux – que certains de ses contemporains critiqueront vivement – c'est un style bien plus subtil. Mais ce qui reste le plus déroutant dans la lecture des Journaux de Marivaux est sans nul doute cette adresse provocante qui pousse le lecteur à une lecture active. L'étude de la négation pour expliquer ce phénomène amène à questionner les effets du langage sur la littérature et sur le lecteur. Ce panorama bibliographique synthétisant toute la critique prolifique sur les Journaux de Marivaux s'emploie à détailler ces points et à apporter une problématisation de la question de l'énoncé négatif dans L'Indigent philosophe écrit en 1728 par Marivaux.
Type de document :
Mémoires
Littératures. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [114 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01523928
Contributeur : Bibliothèque Lettres Uga <>
Soumis le : mercredi 17 mai 2017 - 11:16:09
Dernière modification le : samedi 29 septembre 2018 - 01:18:29
Document(s) archivé(s) le : lundi 21 août 2017 - 00:46:45

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01523928, version 1

Citation

Justine Giraud. Les énoncés négatifs dans L'indigent philosophe (1728) de Marivaux. Littératures. 2017. 〈dumas-01523928〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

218

Téléchargements de fichiers

182