Valeur prédictive des prélèvements bactériologiques per opératoires chez les patients opérés d’une chirurgie de cytoréduction associée à une chimiothérapie hyperthermique intra-péritonéale

Résumé : La chirurgie de cytoréduction (CCR) associée à une chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale (CHIP) est devenue, au regard des résultats oncologiques observés, le traitement curatif de référence des carcinoses péritonéales. La principale limite de cette stratégie thérapeutique reste le taux encore très élevé de complications post-opératoires, de l’ordre de 30% de complications sévères, principalement infectieuses.
L’objectif de cette étude était d’évaluer l’intérêt en pratique clinique de la réalisation de prélèvements bactériologiques systématiques au cours des CCR/CHIP, et l’impact de la positivité de ces prélèvements.
Méthodes
Entre Novembre 2010 et Décembre 2014, 75 patients consécutifs ont été opérés d’une CCR/CHIP. Trois échantillons de liquide de rinçage étaient recueillis de façon systématique après la réalisation de la CHIP, pour analyse bactériologique. Les données épidémiologiques, chirurgicales et post-opératoires, ainsi que les résultats des analyses bactériologiques ont été rétrospectivement analysés.
Résultats
Les taux de mortalité et de morbidité globale étaient respectivement de 5% et 45%. Trente (40%) patients avaient au moins un prélèvement bactériologique positif en culture. Les facteurs de risque de prélèvements positifs étaient la réalisation d’une résection colorectale (HR = 3.072, 95 % CI 1.843–8.004; p = 0.009) et des pertes sanguines estimées >1000 mL (HR = 4.272, 95 % CI 1.080– 18.141; p = 0.031). Parmi les 26 (35%) patients ayant présenté une complication infectieuse intra-abdominale, 13 (17%) présentaient une complication isolée sans fistule sous jacente. Une analyse bactériologique du liquide de rinçage (ABLR) positive était un facteur associé de façon indépendante avec la survenue d’une complication infectieuse intra-abdominale (HR = 5.108, 95 % CI 1.220– 16.336; p = 0.024) et d’une complication infectieuse intra-abdominale isolée (HR = 4.199, 95 % CI 1.064–15.961; p = 0.04).
Conclusion
Quarante pour cent des patients présentaient une ABLR positive après CCR/CHIP. L’analyse bactériologique du liquide de rinçage après CCR/CHIP devrait être réalisée en routine de façon systématique. L’introduction d’une antibio-prophylaxie à large spectre en post-opératoire immédiat est une stratégie thérapeutique qui nécessite d’être évaluée.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01526475
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : mardi 23 mai 2017 - 10:52:02
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : vendredi 25 août 2017 - 00:51:18

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01526475, version 1

Citation

Marie Dazza. Valeur prédictive des prélèvements bactériologiques per opératoires chez les patients opérés d’une chirurgie de cytoréduction associée à une chimiothérapie hyperthermique intra-péritonéale . Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01526475〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34

Téléchargements de fichiers

29