Le rôle du pharmacien d'officine dans l'accompagnement des hypercholestérolémies

Résumé : Ce manuscrit de thèse porte sur le cholestérol, l’hypercholestérolémie, ses conséquences et leur prévention. Une attention particulière sera apportée aux médicaments de la classe des statines. Le manuscrit s’articule autour de trois chapitres : le premier rappelle la physiologie du cholestérol; le second porte sur le traitement diététique et médicamenteux de l’hypercholestérolémie et le dernier chapitre traite des traitement alternatifs. Dans un premier temps, nous présenterons l’histoire du cholestérol ainsi que les lipoprotéines qui le véhiculent. Nous définirons ensuite les dyslipidémies et nous étudierons leur prévalence au sein de la population mondiale et française, et comment évaluer leurs conséquences sur la santé. Par la suite, l’étude de l’athérosclérose nous permettra de comprendre l’origine des ces risques et nous donnera des clés pour la prévention du risque cardio-vasculaire. Le second chapitre est consacré au traitement de l’hypercholestérolémie. Nous commencerons par présenter les méthodes diététiques, puis les traitements médicamenteux recommandés. Parmi ceux-ci, nous insisterons sur les statines, molécules de référence du traitement de l’hypercholestérolémie. L’histoire et la pharmacologie des statines seront décrites, ainsi que leurs effets pléiotropes. Chaque statine utilisée dans la thérapeutique sera ici détaillée, en précisant la place de chacune dans le protocole thérapeutique en vigueur. Leurs effets indésirables et interactions seront analysés, avec une attention particulière portée sur les effets indésirables musculaires. Certaines controverses portant sur la théorie du cholestérol et des statines seront abordées. Un point sur les autres thérapeutiques médicamenteuses disponibles clôturera ce chapitre. Dans l’ultime chapitre, les alternatives existantes sur le marché sont étudiées. Nous verrons tout d’abord les compléments destinés à prévenir les effets indésirables des statines. Nous présenterons ensuite les alternatives dites “naturelles” prétendant un effet hypolipémiant, issus des domaines de la phytothérapie, de l’homéopathie et de l’aromathérapie. Nous insisterons d’autre part sur la “levure de riz rouge” et ses dangers. Enfin, nous étudierons quelques compléments alimentaires ayant présenté des résultats intéressants en terme de baisse de la cholestérolémie. Nous conclurons ces travaux en réaffirmant l’utilité de la baisse de la cholestérolémie dans la prévention cardio-vasculaire, malgré les polémiques actuelles visant les traitements hypocholestérolémiants, en particulier les statines. Bien qu’elles présentent des effets indésirables avérés, leur usage reste le meilleur atout disponible dans le traitement de l’hypercholestérolémie, facteur de risque cardio-vasculaire majeur.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2017
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01528486
Contributeur : Pharmacie Amu <>
Soumis le : lundi 29 mai 2017 - 11:13:56
Dernière modification le : mardi 14 novembre 2017 - 23:08:01

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01528486, version 1

Citation

Antoine Duchaud. Le rôle du pharmacien d'officine dans l'accompagnement des hypercholestérolémies . Sciences pharmaceutiques. 2017. 〈dumas-01528486〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

63

Téléchargements de fichiers

56