Contraception et facteur V Leiden hétérozygote

Résumé : La contraception occupe une grande place dans le confort de vie des femmes qui peuvent ainsi contrôler leur désir d’enfant. La contraception oestroprogestative est la plus utilisée et la mieux tolérée mais elle peut être contre-indiquée. C’est le cas pour les porteuses de la mutation du facteur V Leiden. Cette mutation génétique conduit à une résistance du FV à l’action inhibitrice de la protéine C et suractive la cascade de la coagulation. Une production moins bien régulée de caillots veineux entraîne un risque relatif plus élevé d’accidents thromboemboliques veineux de sévérité variable chez ces femmes. La prévalence de cette anomalie de transmission dominante est entre 1 et 15% dans la population européenne. Elle se retrouve à l’état homozygote ou hétérozygote. Le risque relatif de thrombose associé à la présence de la mutation hétérozygote est voisin de 5. Ce risque est plus élevé chez les homozygotes : entre 30 et 80. Sous contraceptifs oraux combinés, chez les hétérozygotes il est de 30. La recherche du FV Leiden n’est pas systématique avant une primo-contraception carson coût est élevé en rapport à l’efficacité. Il faudrait dépister 200000 femmes pour éviter1 décès par embolie pulmonaire avec une prévalence du FV Leiden de 10%. Le taux de létalité de moins de 1% chez celles qui développent une thrombose au cours de la prise de contraceptifs oraux combinés est négligeable. On dépiste les patientes ayant des antécédents personnels/familiaux d’accidents thromboemboliques, mais cette approche est controversée et peu d’études existent sur le FV et ses risques réels, notamment le risque psychologique. Cette thèse souligne ce risque au travers d’un cas clinique.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [22 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01537849
Contributeur : Pharmacie Amu <>
Soumis le : mardi 13 juin 2017 - 09:52:11
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 01:24:16
Document(s) archivé(s) le : mardi 12 décembre 2017 - 11:27:42

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01537849, version 1

Citation

Chloé Vellozzi. Contraception et facteur V Leiden hétérozygote . Sciences pharmaceutiques. 2017. 〈dumas-01537849〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

788

Téléchargements de fichiers

961