La rupture prématurée des membranes avant 25 semaines d'aménorrhée : étude rétrospective réalisée au CHU de Caen entre 2003 et 2016

Résumé : Introduction : La rupture prématurée des membranes (RPM) avant le terme de viabilité est un évènement rare et grave mettant en jeu le pronostic néonatal. Objectifs : Évaluer le taux de survie globale des grossesses compliquées d'une RPM entre 18 semaines d aménorrhée (SA) et 24 SA et 6 jours afin d'isoler des facteurs associés aux pronostics néonataux. Méthode et résultats : Il s'agissait d'une étude rétrospective observationnelle réalisée au CHU de Caen de juin 2003 à janvier 2016. Un total de 113 patientes a été inclus. Le taux de survie augmente après 22 semaines d aménorrhée. L'âge gestationnel au moment de la naissance reste le facteur associé majeur. Discussion et conclusion : Les facteurs associés retrouvés dans cette étude sont tous des facteurs connus en post-natal : terme de l'accouchement, poids de l'enfant à la naissance, score d'Apgar à une minute, entre autres. Le taux d'interruption médicale de grossesse (IMG) semble diminuer.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [33 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01557580
Contributeur : Muriel Pelletier-Guichard <>
Soumis le : jeudi 6 juillet 2017 - 13:44:14
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:36

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01557580, version 1

Citation

Marine Le Floch. La rupture prématurée des membranes avant 25 semaines d'aménorrhée : étude rétrospective réalisée au CHU de Caen entre 2003 et 2016. Gynécologie et obstétrique. 2017. 〈dumas-01557580〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

64

Téléchargements de fichiers

108