Intérêts d'une matrice dermique acellulaire xénogénique (Mucograft ® ) dans le gain de tissu kératinisé péri-implantaire

Résumé : Une fois les dents extraites, une résorption des tissus parodontaux est observée, ce qui peut entraîner un déficit de muqueuse kératinisée lors de la mise en place d’implants dentaires. En cas de déficit ou de perte de cette gencive kératinisée, le gold-standard est la réalisation d’une autogreffe de tissu prélevé généralement au palais. Afin d’éviter un deuxième site opératoire, une nouvelle matrice dermique acellulaire xénogénique, Mucograft®, est apparue. Son architecture diffère des autres matrices par sa bicouche de collagène. L’objectif de ce travail était d’effectuer une revue systématique de la littérature afin de savoir si la matrice Mucograft® permet un gain de tissu kératinisé réel lorsqu’elle est utilisée lors d’une extraction dentaire ou d’une chirurgie implantaire. Ainsi, les études tendent à montrer qu’il existe un réel gain de gencive kératinisé après la réalisation d’une greffe d’une matrice dermique acellulaire xénogénique. Ce gain de gencive kératinisé semble comparable à celui d’une greffe de gencive autologue. Ces résultats prometteurs sont à nuancer par le faible nombre d’études, des échantillons de petite taille et un faible recul clinique.
Type de document :
Mémoires
Chirurgie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [57 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01561807
Contributeur : Emmanuelle Grosset-Janin <>
Soumis le : jeudi 13 juillet 2017 - 12:44:39
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:57
Document(s) archivé(s) le : vendredi 26 janvier 2018 - 17:37:54

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01561807, version 1

Collections

Citation

Daniel Ait Ameur. Intérêts d'une matrice dermique acellulaire xénogénique (Mucograft ® ) dans le gain de tissu kératinisé péri-implantaire . Chirurgie. 2017. 〈dumas-01561807〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

147

Téléchargements de fichiers

18