Intérêts des ARN interférents comme outils thérapeutiques dans le traitement des cancers

Résumé : Les cancers sont devenus la première cause de mortalité chez l'homme en France et la deuxième chez la femme après les maladies cardiovasculaires. Les chimiothérapies conventionnelles manquent de spécificité, entraînant des effets indésirables marqués. Leur efficacité peut également être diminuée par le développement de phénomènes de résistance. La découverte de l'ARN interférence puis la compréhension des mécanismes sous-jacents suscitent un fort engouement en particulier en cancérologie. L'opportunité d'inhiber spécifiquement des cibles jusqu'alors inatteignables a conduit à développer les siRNA en tant qu'outils thérapeutiques. Néanmoins, leur utilisation clinique est limitée par leur faible stabilité dans les milieux biologiques, leur incapacité à franchir les membranes cellulaires, le déclenchement d'effets dits « off target » et leur immunostimulation non spécifique. La modification de ces molécules et le développement de systèmes de délivrance sont nécessaires pour surpasser ces obstacles. Les nanovecteurs non viraux sont particulièrement prometteurs pour améliorer la délivrance des siRNA et diminuer leur toxicité. De plus, l'ajout de ligands de ciblage augmente l'accumulation intratumorale des siRNA.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2017
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01566125
Contributeur : Ufr Santé Unicaen <>
Soumis le : jeudi 20 juillet 2017 - 16:10:00
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01566125, version 1

Citation

Benoît Hamelin. Intérêts des ARN interférents comme outils thérapeutiques dans le traitement des cancers. Sciences pharmaceutiques. 2017. 〈dumas-01566125〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

136

Téléchargements de fichiers

72