Représentations et expériences des aidants concernant l'alimentation de leur proche atteint d'un cancer en soins palliatifs à domicile

Résumé : Introduction : En France, actuellement, les aidants sont 8,3 millions. Dans le contexte de la fin de vie, ils jouent un rôle essentiel car de plus en plus de patients désirent vivre leurs derniers moments chez eux. Ainsi, ils prennent soin du proche malade en assurant de nombreuses tâches. Cependant, les difficultés qu'ils affrontent au quotidien sont mal prises en considération. Une de leurs principales préoccupations est l’alimentation.
Objectif : Le but de notre étude était d'exposer les représentations et les expériences des aidants face à l’alimentation de leur proche. L’objectif secondaire était de déterminer les difficultés rencontrées afin de proposer des pistes pour améliorer la prise en charge globale et nutritionnelle quotidienne.
Méthode : Nous avons mené une étude qualitative, par entretiens semi dirigés auprès de onze aidants du Var, des Alpes-Maritimes et de Moselle entre juin et octobre 2016.
Résultats : Notre étude a permis de percevoir les représentations symboliques, sociales et culturelles des aidants concernant l’alimentation en soins palliatifs. Pour eux, en plus de répondre à un besoin physiologique, l’alimentation revêt d'autres significations. Les aidants lui attribuent un pouvoir de croissance et de vie, mais également une image sociale (le plaisir de manger, de partager les repas dans la convivialité). L’acte nourricier est perçu comme un devoir moral, une manière de prendre soin de l’autre. Avec le temps, l’aidant est confronté au déclin alimentaire de son proche. Il se retrouve alors au cœur des difficultés concernant l’alimentation dans ce contexte éprouvant et méconnu de la fin de vie. Ainsi, les décisions concernant la médicalisation de l’alimentation sont complexes et difficiles : l’implication affective et les différentes opinions au sujet des suppléances nutritionnelles influencent les choix des aidants. Si certains semblent rassurés par la mise en place de la nutrition artificielle, d'autres sont inquiets et y sont réticents. Le manque de soutien adapté, de connaissance et de dialogue avec l'équipe soignante, sont des écueils qu'il faut pallier, grâce, notamment, aux améliorations proposées par les aidants.
Conclusion : Les aidants sont, dans le système de soin, une ressource précieuse. Il est donc urgent de développer un soutien aux aidants (amélioration de l’accès aux informations, diffusion des ressources utiles par des moyens de communication fiables).
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [168 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01578566
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : mardi 29 août 2017 - 13:57:25
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:52

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01578566, version 1

Citation

Naouel Daouri El Yoobi. Représentations et expériences des aidants concernant l'alimentation de leur proche atteint d'un cancer en soins palliatifs à domicile. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01578566〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

96

Téléchargements de fichiers

49