Vie d'ailleurs, corps étrangers : La reconstruction identitaire par le toucher auprès des migrants présentant un syndrome de stress post-traumatique

Résumé : Après le traumatisme, l'effraction psychique, l'effroi, le souvenir de l'évènement continuent à perturber le sujet et sont au centre de la consultation en psychomotricité. Les traumatismes psychiques entraînent chez le sujet une grande souffrance qui n'est pas toujours exprimable d'emblée malgré l'intensité des reviviscences. A leur souffrance psychique s'ajoute une vulnérabilité physique, sociale et juridique. Cette précarité sociale se retrouve dans l'attente des résultats de la demande d'asile, le manque d'hébergement, les ressources financières insuffisantes et l'impossibilité de travailler, les laissant dans un sentiment d'insécurité.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [121 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01583394
Contributeur : Brigitte Tauzin-Fin <>
Soumis le : jeudi 7 septembre 2017 - 11:57:25
Dernière modification le : vendredi 27 octobre 2017 - 01:15:46

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01583394, version 1

Collections

Citation

Sarah Gary. Vie d'ailleurs, corps étrangers : La reconstruction identitaire par le toucher auprès des migrants présentant un syndrome de stress post-traumatique. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01583394〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30

Téléchargements de fichiers

54