Qualité de vie sexuelle des patients atteints d'une Maladie Inflammatoire Chronique de l'Intestin : étude "SexIA" fréquence et facteurs associés à une dysfonction sexuelle chez les patients atteints d'une Maladie Inflammatoire Chronique de l'Intestin, étude "SexIA gastroenterologists" qualité de vie sexuelle et Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin ; le point de vue des gastro-entérologues

Résumé : Contexte : peu de données existent sur la dysfonction sexuelle (DS) chez les patients atteints d'une MICI et la prise en compte de cet aspect par les gastro-entérologues. Ce travail avait 2 objectifs : 1. comparer le taux de DS chez des patients MICI par rapport à des adultes sains (AS), et rechercher des facteurs associés à la DS; 2. évaluer l'attitude des gastro-entérologues par rapport à la DS chez les patients atteints d'une MICI. Méthodes : un questionnaire anonyme validé de fonction sexuelle a été proposé à tous les patients atteints d'une MICI vus dans 2 centres tertiaires pendant 2 mois. Un questionnaire identique était complété par des AS et des patients atteints d'un Syndrome de l'Intestin Irritable (SII) inclus comme second groupe contrôle. Un questionnaire anonyme était distribué à des gastroentérologues participant à une réunion de formation continue sur les MICI. Résultats : 358 patients MICI ont complété le questionnaire (192 femmes), 110 AS (54 femmes) et 107 patients SII (54 femmes). 53,6% des femmes MICI souffraient d'une DS contre 28% d'AS (p<0.01) et 77,5% des patientes SII (p=0.10 vs. MICI); chez les hommes, 16,9% des MICI, 7,4% des AS (p=0.64) et 26,4% des SII (p=0.60 vs. MICI) souffraient d'une DS. Une dysfonction érectile (DE) était retrouvée chez 43% des patients MICI, 13% des AS (p<0.01) et 55% des patients SII (p=0.60 vs. MICI). Le fonctionnement social et émotionnel, l'anxiété chez les femmes et la dépression chez les hommes était associés à la DS et la DE. Parmi les 69 gastroentérologues ayant complété le questionnaire, 84% déclaraient ne jamais ou rarement aborder le sujet de la sexualité avec les patients MICI. 93% considéraient que le gastroentérologue devrait aborder ce sujet avec les patients MICI. La 1ère raison évoquée pour expliquer cette divergence était l'absence de connaissances quant à la conduite à tenir en cas de DS (45% des réponses). Conclusion : parmi les patients MICI, 54% des femmes souffrent de DS et 43% des hommes de DE. Ces taux sont significativement supérieurs à ceux observés chez des AS, et sont surtout déterminés par des facteurs psychosociaux, indépendants de la sévérité de la maladie. Bien qu'une majorité de gastroentérologues considèrent que la sexualité est un sujet à aborder avec les patients MICI, seulement 16% le font en pratique. La formation des gastroentérologues à la prise en charge de la DS permettrait de mieux répondre aux attentes des patients.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [24 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01583482
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 7 septembre 2017 - 12:55:45
Dernière modification le : vendredi 27 octobre 2017 - 01:15:45

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01583482, version 1

Collections

Citation

Pauline Rivière. Qualité de vie sexuelle des patients atteints d'une Maladie Inflammatoire Chronique de l'Intestin : étude "SexIA" fréquence et facteurs associés à une dysfonction sexuelle chez les patients atteints d'une Maladie Inflammatoire Chronique de l'Intestin, étude "SexIA gastroenterologists" qualité de vie sexuelle et Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin ; le point de vue des gastro-entérologues. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01583482〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

154

Téléchargements de fichiers

75