L’anesthésie locale améliore-t-elle la douleur liée a la ponction de la rachianesthésie ? Un essai thérapeutique, prospectif, randomisé ; Etude LASA

Résumé : Introduction :
L’anesthésie locale (AL) est couramment utilisée pour diminuer la douleur liée à différente procédure mais on ne connait pas son bénéfice avant la rachianesthésie (contrairement à celle des anesthésiques topiques). Nous avons donc réalisé un essai thérapeutique, randomisé, contrôlé, monocentrique en simple aveugle afin d’évaluer la réduction de douleur par l’AL (Lidocaïne 10 mg/ml, 2 ml) avant la rachianesthésie.
Méthode :
Les patients programmés pour une rachianesthésie reçoivent de manière randomisées une anesthésie locale (groupe AL) ou pas (groupe sAL). Dans le groupe AL, on réalise de manière aléatoire une anesthésie locale dermique avec une aiguille de 30G (groupe ALd) ou une anesthésie locale sous cutanée avec une aiguille de 25G (groupe ALsc). Le critère de jugement principal est l’évaluation de la douleur liée à la rachianesthésie par une échelle numérique simplifiée (ENS2). Les critères de jugement secondaires comportent : la douleur liée au différent type d’anesthésie locale (ENS1), la difficulté du geste, le nombre de ponction et la satisfaction des patients. Un modèle généralisé linéaire avec une régression robuste de Poisson a été appliqué pour analyser ENS2.
Résultats :
90 patients sont inclus pour 83 analysés (sAL=42 patients, AL= 41 patients dont ALd= 19 patients et ALsc= 22 patients) L’ENS1 des groupes ALd (1[0-2]) et ALsc (1[0-2.5]) sont comparables et significativement inférieurs à l’ENS2 du groupe sAL (3[2-4]), P=0.003 and P=0.0098 respectivement. Concernant le critère de jugement principal (EN2), il n’existe pas de différence significative entre les groupes AL et sAL [2(1-5) vs 3(2-4), p=0.49]. Ce résultat est retrouvé en analyse univariée (OR=1.08[0.84-1.39] et multivariée (ajustée OR= 1.2[0.91-1.57]) D’autre part, il n’existe pas de différence dans les scores de douleur cumulés (ENS1 + ENS2) du groupe AL comparé à ENS2 du groupe sAL (P=0.83).
Conclusion :
L’anesthésie locale réalisée avec 20 mg de Lidocaïne dermique (30G) ou sous cutanée (25G), sans être délétère, ne réduit pas la douleur liée à la ponction de la rachianesthésie avec une aiguille de 25G.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [93 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01583781
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : jeudi 7 septembre 2017 - 18:35:20
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:46:48

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01583781, version 1

Citation

Raphaël Chambon. L’anesthésie locale améliore-t-elle la douleur liée a la ponction de la rachianesthésie ? Un essai thérapeutique, prospectif, randomisé ; Etude LASA . Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01583781〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

36

Téléchargements de fichiers

18