Apport pronostique de l’écho-doppler des artères temporales dans l’artérite à cellules géantes au sein d’une cohorte de 114 patients

Résumé : L’artérite à cellules géantes (ACG) est la plus fréquente des vascularites systémiques après 50 ans. Malgré la corticothérapie, le taux de rechute est évalué entre 40 et 50 % à un an, exposant les patients à des doses cumulées de corticoïdes plus importantes à l’origine d’une morbimortalité accrue. La mise en évidence de facteurs prédictifs de rechute pourrait permettre de sélectionner les patients pour lesquels une intensification thérapeutique se justifierait. Si l’écho-Doppler des artères temporales semble être utile au diagnostic, son intérêt pronostique dans l’ACG n’a pas été établi.
L’objectif principal de notre travail était d’évaluer l’impact d’un écho-Doppler pathologique sur la survenue d’une rechute à un an.
Matériels et méthodes :
Il s’agit d’une étude de cohorte rétrospective monocentrique menée au sein d’un service de médecine interne entre janvier 2013 et janvier 2017. Tous les patients avec un diagnostic d’ACG (3 critères ACR sur 5) ayant bénéficié d’un écho-doppler des artères temporales ont été inclus. Les caractéristiques démographiques et cliniques de patients ont été recueillies, ainsi que les données biologiques, d’imagerie et thérapeutiques (dose initiale de corticoïdes, administration de bolus intraveineux). Au cours du suivi à un an, les données recueillies étaient : la survenue d’une rechute, la dose cumulée de corticoïdes, la présence d’un syndrome inflammatoire biologique, l’évolution à 3 mois des anomalies initiales à l’écho-doppler, les complications associées à la corticothérapie. La rechute était définie par la réascension de la corticothérapie ou l’ajout d’un immunosuppresseur justifiée par une réapparition des signes cliniques en lien avec la maladie.
Résultats :
Au total 171 patients ont eu un diagnostic d’ACG et 114 ont bénéficié d’un écho-Doppler (66.7 %). La moyenne d’âge était 74.8 ± 9.7 ans. L’écho-doppler était pathologique pour 79 patients (69.3 %) et la BAT positive pour 48 patients (46.1 %). Les BAT pathologiques étaient significativement plus fréquentes en cas d’écho-doppler pathologique (52.6 % vs 28.6 %, p = 0.045), soit un OR de 2.8 (IC 95 % [1.09-7.08], p = 0.029). Les patients ayant un écho-doppler pathologique avaient significativement plus de critères ACR (respectivement 35.4 % vs 17.1 % avec 4 critères et 17.7 vs 8.6 % avec 5 critères, p = 0.025) et une atteinte ophtalmologique plus fréquente (40.5 vs 17.1 %, p = 0.018 ; OR 3.3 IC95% 1.29-8.8). 34 patients ont présenté une rechute à un an de suivi (29.8 %). Le seul critère prédictif de rechute en analyse multivariée était un écho-Doppler anormal (HR =2.93, IC 95 % [1.13- 7.60], p = 0.027). Pour chaque gramme de corticoïdes reçu en dose cumulée, on observait une diminution de 35 % du risque de rechute (HR = 0.65, IC 95 % 0.53-0.79, p < 10-4). Parmi les 39 patients ayant bénéficié d’un écho-doppler de suivi à 3 mois, 28 (71.8 %) avaient une normalisation ou amélioration de l’écho-doppler. La rechute à 1 an concernait 17.9 % de patients ayant une amélioration ou normalisation de l’écho-doppler, versus 45.5 % en cas de stabilité des anomalies écho-doppler (p = 0.109). Les patients avec complications cardio-vasculaires sévères recevaient une dose cumulée de corticostéroïdes à un an significativement plus importante (dose cumulée à un an = 10.5 ± 2.8 g vs 8.1 ± 2.5 g, p = 0.007).
Conclusion :
L’existence d’un écho-Doppler des artères temporales pathologique à la prise en charge initiale des patients avec une ACG semble prédictive d’un risque de rechute à un an multiplié par 2.9. Ce résultat permettrait d’entrevoir une stratégie d’intensification thérapeutique dans ce sous-groupe de patients.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [172 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01599288
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : lundi 2 octobre 2017 - 08:48:41
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34

Fichier

Membrey Benjamin.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01599288, version 1

Citation

Benjamin Membrey. Apport pronostique de l’écho-doppler des artères temporales dans l’artérite à cellules géantes au sein d’une cohorte de 114 patients. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01599288〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46

Téléchargements de fichiers

189