Accompagner jusqu’au bout : comment et pourquoi être psychomotricien en unité de soins palliatifs ?

Résumé : En unité de soins palliatifs, la personne souffrant d’une maladie grave évolutive ou terminale est confrontée à des bouleversements physiques, psychiques, sociaux et spirituels. Par les modifications qu’il subit, le corps ne constitue plus un point de repère stable et le sujet est atteint dans son identité. Les troubles psychocorporels peuvent être majorés par la peur de la mort. Dans ce contexte le psychomotricien peut intervenir. Il va devoir faire face à ses propres ressentis face à la fin de vie dans le but d’adopter une posture spécifique qui lui permettra d’être à l’écoute de chaque patient dans sa globalité. Grâce au cadre thérapeutique, à l’évaluation et aux médiations psychocorporelles, le psychomotricien va pouvoir accompagner le patient en favorisant l’utilisation de repères corporels, spatiaux et temporels. De par son engagement et son adaptabilité, le thérapeute cherchera à apporter un mieux-être à la personne malade.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [31 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01615812
Contributeur : Nadège Leray <>
Soumis le : jeudi 12 octobre 2017 - 16:44:56
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 18:57:48

Fichier

33_MEM_PSYCHOMOT_2017_PROISY_T...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01615812, version 1

Collections

Citation

Tom Proisy. Accompagner jusqu’au bout : comment et pourquoi être psychomotricien en unité de soins palliatifs ?. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01615812〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

72

Téléchargements de fichiers

79