La phytorémédiation

Résumé : La phytorémédiation dans son ensemble permet, grâce aux plantes, une stabilisation des contaminants du sol (évitant ainsi toute migration de ces derniers vers les nappes phréatiques) ou une épuration des sols et des eaux contaminées par des polluants divers et variés (comme par exemple les pesticides, les explosifs, les radionucléides, le plomb, mais aussi tous les métaux lourds) qui présentent des risques pour la santé des hommes mais aussi des animaux et de leur écosystème. Les plantes mettent en oeuvre différents procédés afin de réaliser cette épuration. En effet, elles peuvent : - soit augmenter la dégradation microbienne au sein de la rhizosphère grâce à la production d'un exsudat racinaire qui accroitra la dégradation des composés organiques ; - soit accumuler ces contaminants dans leurs tissus (notamment par les composés inorganiques). La bioconcentration des métaux lourds par les plantes est une zone fascinante de recherche qui, en plus de ses applications commerciales importantes, peut fournir des réponses à des questions fondamentales de biochimie des plantes, de la nutrition et du stress physiologique. L'unique gène de «résistance au métal» et «d'accumulation de métal» peut représenter un travail bénéfique pour l'agriculture et l'environnement. La phytorémédiation n'est encore qu'à ses débuts, mais pourrait devenir une technologie pour nettoyer l'environnement. Les développements futurs nécessitent un effort de recherche pluridisciplinaire qui combine la biologie de la plante, la chimie du sol, la microbiologie du sol et les techniques agricoles et environnementales. Il est possible que les plantes accumulant des métaux toxiques puissent être un jour cultivées et récoltées facilement et à un moindre coût, laissant alors le sol ou l'eau avec une teneur en métaux toxiques très diminuée. Les plantes nous donnent déjà de la nourriture, de l'énergie, des matériaux de construction, des fibres naturelles et de nombreux composés chimiques. L'utilisation des plantes pour le nettoyage de l'environnement peut garantir une planète plus verte et plus propre pour nous tous.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 1999
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01617616
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : lundi 16 octobre 2017 - 17:53:19
Dernière modification le : mercredi 18 octobre 2017 - 01:14:49

Fichier

1999GRE17009_fournon_dominique...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01617616, version 1

Citation

Dominique Fournon. La phytorémédiation. Sciences pharmaceutiques. 1999. 〈dumas-01617616〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

23

Téléchargements de fichiers

35