Utilisation et recours à l'électrocardiographe par les médecins généralistes en Guadeloupe : étude transversale auprès des médecins généralistes et cardiologues exerçant en Guadeloupe

Résumé : Introduction :
La pathologie cardiovasculaire est prépondérante en Guadeloupe, où l’accès aux soins est inférieur à la moyenne nationale. L’ECG a de multiples indications en médecine générale, en situations aiguës ou chroniques. Son utilisation reste insuffisante et hétérogène en France métropolitaine.
Méthodes :
Étude observationnelle descriptive par questionnaire auprès des médecins généralistes et cardiologues exerçant en libéral en Guadeloupe, réalisée entre avril et novembre 2016. L’objectif principal était de décrire la pratique de l’ECG par les médecins généralistes et d’en déterminer les facteurs limitants et favorisants. L’objectif secondaire était de connaître l’avis des cardiologues sur ce sujet pour proposer des pistes d’amélioration de son utilisation.
Résultats :
106 médecins généralistes (taux de réponse = 41,6%) et 11 cardiologues (47,8%) ont été inclus. Le taux d’équipement était de 54%, pour une utilisation préférentielle en contexte aigu (68%). Les facteurs limitants étaient la proximité du cardiologue ou service d’urgence (n= 10 ; 20,4%), le coût global de l’équipement et le risque médico-légal (n= 9 ; 18,4%). Les facteurs favorisants étaient : l’éloignement du cardiologue le plus proche (p=0,024), la participation à une formation sur l’ECG (p=0,024) et l’inscription à un tableau de garde (p=0,027). Le niveau d’interprétation augmente avec le volume annuel d’ECG (p=0,0018) et son utilisation en préventif (p=0,018). En cas de difficulté d’interprétation, ils sollicitent régulièrement les cardiologues de ville, qui sont favorables à l’encadrement de cette coopération. Les moyens de communication utilisés sont multiples mais aucun n’est validé ou fiable totalement.
Conclusions :
Les médecins généralistes sont encore trop réticents à l’utilisation de l’ECG en Guadeloupe. En dépit de la puissance modeste de cette étude, nos résultats concordent avec ceux retrouvés en France métropolitaine, avec quelques différences. Divers moyens sont proposés pour faciliter la pratique de l’ECG par les médecins généralistes, notamment l’ouverture à la télémédecine en collaboration avec les cardiologues de ville.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [42 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01623954
Contributeur : Pointe À Pitre Bhu <>
Soumis le : mercredi 25 octobre 2017 - 19:59:10
Dernière modification le : mercredi 18 juillet 2018 - 20:11:28
Document(s) archivé(s) le : vendredi 26 janvier 2018 - 21:42:22

Fichier

ThEse__Philippe_Tibaut.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01623954, version 1

Collections

Citation

Thibaut Philippe. Utilisation et recours à l'électrocardiographe par les médecins généralistes en Guadeloupe : étude transversale auprès des médecins généralistes et cardiologues exerçant en Guadeloupe. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01623954〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95

Téléchargements de fichiers

186