Gestion de l’analgésie multimodale incluant la kétamine au cours des manifestations vaso-occlusives graves des patients adultes drépanocytaires admis en réanimation : étude observationnelle

Résumé : Introduction : le contrôle de la douleur est l’un des enjeux majeurs de la prise en charge de la crise vaso-occlusive (CVO) ou à un syndrome thoracique aigu (STA) chez les patients drépanocytaires. La kétamine, utilisée comme anti-hyperalgésique pour prévenir la tolérance aux morphiniques fait partie de l’arsenal thérapeutique utilisé en réanimation, mais n’a jamais été évalué chez le patient drépanocytaire. L’objectif est de décrire les pratiques concernant l’analgésie au cours de la CVO ou du STA chez le patient drépanocytaire en réanimation. Matériel et méthode : cette étude prospective observationnelle monocentrique incluait pendant une période de 6 mois des adultes drépanocytaires admis en réanimation pour une CVO hyperalgique ou un STA. Résultats : 21 patients dont l’âge médian était de 29 ans [24 - 31] ont été inclus. Les patients présentaient une douleur intense : EVA médiane à 7 [5 - 9], score de douleur osseuse à 7 [3 - 9], malgré la morphine. La kétamine a été administrée chez 13 patients (76%) le jour de l’admission en réanimation, et chez 17 patients (81%) durant le séjour. La posologie moyenne de kétamine était de 0,06 0,02 mg/Kg/h pour une durée médiane de 3 jours [3 - 4]. Au 4ème jour, seul 1 patient (5%) encore hospitalisé en réanimation présentait une douleur intense. Les doses de morphine sont restées modérées avec une dose poids journalière toujours inférieure à 1 mg/Kg/J (0,60 mg/Kg/J 0,26). Il y avait peu de douleurs neuropathiques : seul 1 patient (5%) avait un score DN4 supérieur à 4 et a bénéficié d’un traitement spécifique par gabapentine. La différence de capacité vitale entre l’admission et la sortie de réanimation était de +700 mL [350 - 825]. Il n’a pas été noté d’effet secondaire neuropsychiatrique (hallucination ou agitation). Conclusion : l’analgésie obtenue par l’association de kétamine et de morphine est satisfaisante et dénuée d’effets indésirables pour les patients drépanocytaires admis en réanimation pour une CVO ou un STA.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [40 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01624850
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 26 octobre 2017 - 18:50:11
Dernière modification le : samedi 28 octobre 2017 - 01:14:16
Document(s) archivé(s) le : samedi 27 janvier 2018 - 17:05:17

Fichier

Med_spe_2017_Poujol_de_Mollien...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01624850, version 1

Collections

Citation

Louis Poujol de Molliens. Gestion de l’analgésie multimodale incluant la kétamine au cours des manifestations vaso-occlusives graves des patients adultes drépanocytaires admis en réanimation : étude observationnelle. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01624850〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

106

Téléchargements de fichiers

128