La perception du patient quant à l'information médicale reçue au cours de son hospitalisation dans un service de médecine d'urgence

Résumé : L’information médicale est indissociable de la prise en charge du patient et de la relation médecin-malade. Elle représente une obligation déontologique et légale pour le médecin.
Objectif : Évaluer les différentes caractéristiques de l’information médicale délivrée au patient par le médecin au cours de son hospitalisation dans un service de médecine d’urgence.
Méthode : Une étude prospective et transversale, d’épidémiologie descriptive, fut conduite pendant 4 mois et 26 jours dans deux services de médecine d’urgences. Tous les patients admis pouvaient être inclus dans notre étude sauf ceux : en situation d’urgence vitale ; présentant une pathologie psychiatrique prédominante ; en état d’ébriété ; dont le score de Glasgow était < 15 ; dont l’état clinique se dégradait pendant leur prise en charge ; qui refusaient de participer. Les patients étaient soumis à un questionnaire basé sur les recommandations de la loi du 4 mars 2002, qui a abouti à des notes objectives et subjectives de l’information. Les patients réalisaient au préalable un test cognitif (Brief Mental Status Examination). Un test du Chi2 fut utilisé et un seuil de significativité inférieur à 0,05 retenu. Une analyse de variance a permis d’étudier les relations entre des facteurs et les notes objectives et subjectives de l’information.
Résultats : 183 patients furent inclus dans l’étude dont 89 secondairement hospitalisés et 94 sortants Les moyennes respectives des notes objectives et subjectives étaient 30,9/100 et 76/100. Entre les deux, une différence de 40 points étaient retrouvés (p<0,0001). 73,2% des patients déclarèrent être informés sur leur diagnostic, 57,4%, sur leurs investigations, 39,9% sur les soins médicaux. Une corrélation significative existait entre la disponibilité des médecins et l’évaluation objective (p<0,0001) et subjective (p=0,0001). 84,2% des patients déclarèrent avoir compris l’information reçue. Les médecins s’assurèrent de la bonne compréhension de leur patient dans 47,5% des cas.
Conclusion : Délivrer une information complète et détaillée semble utopique voire même délétère. La satisfaction du patient semble corrélée à sa perception d’avoir reçu les informations nécessaires. Les formations à la communication doivent prendre en compte les perceptions des patients pour améliorer leur compréhension.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [81 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01630330
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : mardi 7 novembre 2017 - 14:52:10
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:32:59

Fichier

2017NICEM056.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01630330, version 1

Citation

Diane Lallemand. La perception du patient quant à l'information médicale reçue au cours de son hospitalisation dans un service de médecine d'urgence. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01630330〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

69

Téléchargements de fichiers

7