Influences cliniques et thérapeutiques des troubles anxiodépressifs sur le syndrome de l'intestin irritable à travers l'axe intestin-cerveau

Résumé : Objectif : Les syndromes anxiodépressifs et de l’intestin irritable sont de parfaits exemples d’un contexte où, médecine somatique et psychiatrique suivent le même chemin d’une vision holistique, qui forment un tout en complète interaction. L’inflammation, dite de bas grade, joue un rôle central dans leur génèse, leur maintien et en se répandant à travers le corps par l’axe intestin-cerveau. Plus qu’un axe, c’est une boucle physiologique où syndrome anxiodépressif et de l’intestin irritable ne sont que deux composants du spectre des maladies de civilisation dont la prévalence augmente ces dernières décennies. Le but de ce travail est d’estimer la proportion de troubles digestifs chez une population souffrant d’un trouble anxiodépressif.
Méthode : Les patients ont été recrutés de façon multicentrique d’Avril à Septembre 2017. Leur évaluation consistait à un entretien psychiatrique accompagné de six auto-questionnaires : données épidémiologiques, questionnaire de dépression de Beck (BDI), échelle d’anxiété et de dépression hospitalière (HAD), questionnaire de vulnérabilité digestive (QVD), critères de Rome IV, score d’inconfort intestinal (SII). En fonction de leurs scores aux questionnaires anxiodépressifs, trois sous-groupes étaient définis : modéré, sévère et sévère à tous.
Résultats : 46 patients ont été recrutés pour une moyenne d’âge de 48,9 ans (EC : 14,9) et un sexe-ratio proche de 1 homme pour 2 femmes. Plus le syndrome anxiodépressif était sévère, plus la proportion de syndrome de l’intestin irritable, de vulnérabilité digestive et d’inconfort intestinal était importante. Dans le groupe modéré. BDI ≥ 8, 87% positifs Rome IV, 97% SII ≥ 20, 61% ≥ 40, moyenne SII 40,97 (EC : 10,75), moyenne QVD 7,74 (EC : 3,60). HAD-A ≥ 8, 93% positifs Rome IV, 100% SII ≥ 20, 64% ≥ 40, moyenne SII 42,18 (EC : 9,74), moyenne QVD 8,18 (EC : 3,50). HAD-D ≥ 8, 93% positifs Rome IV, 96% SII ≥ 20, 64% ≥ 40, moyenne SII 41,64 (EC : 10,71), moyenne QVD 8,14 (EC : 3,26). Dans le groupe sévère. BDI ≥ 16, 100% positifs Rome IV, 100% SII ≥ 20, 71% ≥ 40, moyenne SII 45,21 (EC : 10,95), moyenne QVD 9,07 (EC : 3,45). HAD-A ≥ 11, 92% positifs Rome IV, 100% SII ≥ 20, 64% ≥ 40, moyenne SII 47,36 (EC : 10,00), moyenne QVD 8,44 (EC : 3,47). HAD-D ≥ 11, 100% positifs Rome IV, 100% SII ≥ 20, 69% ≥ 40, moyenne SII 44,94 (EC : 10,23), moyenne QVD 8,94 (EC : 3,59). Dans le groupe sévère à tous : BDI ≥ 16, HAD-A ≥ 11 et HAD-D ≥ 11. 100% positifs Rome IV, 100% SII ≥ 20, 80% ≥ 40, moyenne SII 48,1 (EC : 11,24), moyenne QVD 10 (EC : 2,98). Les vignettes cliniques exposées appuient les pistes physiopathologiques, les résultats et l’intérêt d’une prise en charge alliant nutrition et psychiatrie : l’amélioration du syndrome de l’intestin irritable peut permettre une régression majeure des troubles anxiodépressifs et le régime alimentaire FODMAPs est un allié puissant contre ces troubles.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [126 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01632592
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : vendredi 10 novembre 2017 - 14:11:01
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:47
Document(s) archivé(s) le : dimanche 11 février 2018 - 15:01:22

Fichier

2017NICEM114.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01632592, version 1

Citation

Loris-Alexandre Mazelin. Influences cliniques et thérapeutiques des troubles anxiodépressifs sur le syndrome de l'intestin irritable à travers l'axe intestin-cerveau. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01632592〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

169

Téléchargements de fichiers

772