Les politiques d'urbanisme commercial : la gouvernance des actions de revitalisation commerciale des centres villes dans le contexte de construction métropolitaine d’Aix-Marseille-Provence

Résumé : La dévitalisation commerciale est un enjeu aujourd’hui pour le fonctionnement global des centres villes. Une étude récente montre un taux de vacance moyen évalué à 6,1% en 2001 et à 10,4% en 2015. Pour y faire face, les collectivités publiques tentent aujourd’hui de mettre en œuvre des stratégies d’urbanisme commercial, longtemps reléguées au second plan des préoccupations urbanistiques. Dans ce cadre, plusieurs échelles territoriales interviennent. Les acteurs de l’urbanisme commercial sont donc nombreux, privés et publics, donnant lieu à une gouvernance complexe. L’objectif de cette étude est de comprendre quelle gouvernance s’établit dans les stratégies de revitalisation commerciale des centres villes dans le contexte de construction métropolitaine d’Aix-Marseille-Provence (AMP), créée le 1er janvier 2016 par la loi MAPTAM. La problématique est la suivante : dans quelles mesures la création de la Métropole d’Aix-Marseille Provence impacte-t-elle la conception des stratégies de revitalisation commerciale des centres villes ? Pour y répondre, une enquête de terrain menée pendant 4 mois, au sein du service Stratégie et Territoires de la Métropole AMP. L’enquête se scinde en deux parties, correspondant aux deux échelles étudiées : la première concerne tout le territoire d’AMP, avec un avant/après des stratégies de développement commercial. La seconde concerne les ateliers « commerce de proximité » organisés par la Métropole, à destination des communes. Des entretiens ont été réalisés, ainsi que des analyses des SCoT des anciens EPCI composant la Métropole, et des observations de terrain. Les résultats montrent d’abord que la Métropole peut être un outil pour faciliter la collaboration entre les acteurs publics des territoires. Ensuite, nous constatons que les mécanismes de gouvernance qui étaient à l’œuvre jusqu’alors, représentent une difficulté pour la Métropole d’agir efficacement. Son rôle dans cet enjeu crucial des commerces en centre-ville, est plutôt stratégique. Puis, nous constatons que des conflits d’intérêts apparaissent entre l’échelle d’intervention la plus délocalisée, la métropole, et la plus localisée, les centres villes des communes. Leur nature est d’ordre économique. Enfin, nous voyons que la Métropole peut traiter des enjeux locaux, comme le commerce de proximité, mais n’en deviendra pas un acteur de premier ordre. La prochaine recherche sera alors d’effectuer une étude sur les documents de planification métropolitains, le SCoT et le PLUi, ainsi que le SDUC, qui présenteront les objectifs opérationnels de la Métropole en termes de développement commercial et permettront d’identifier les territoires gagnants et perdants, et le chemin parcouru en matière de gouvernance.
Type de document :
Mémoires
Sciences de l'Homme et Société. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01632604
Contributeur : Amu Iuar <>
Soumis le : vendredi 10 novembre 2017 - 14:18:32
Dernière modification le : mardi 5 décembre 2017 - 01:16:39
Document(s) archivé(s) le : dimanche 11 février 2018 - 13:57:27

Fichier

Blanchard Lara.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01632604, version 1

Citation

Lara Blanchard. Les politiques d'urbanisme commercial : la gouvernance des actions de revitalisation commerciale des centres villes dans le contexte de construction métropolitaine d’Aix-Marseille-Provence. Sciences de l'Homme et Société. 2017. 〈dumas-01632604〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

223

Téléchargements de fichiers

289