Identification des facteurs de risque de bactériémie à entérobactéries productrices de ß-lactamase à spectre étendu chez les patients colonisés à ces mêmes bactéries

Résumé : Introduction : les entérobactéries productrices de ß-lactamase à spectre étendu (EPBLSE) sont une cause croissante de bactériémie. Même si les facteurs de risque de portage et de bactériémie à EPBLSE ont été largement rapportés, les données manquent concernant les facteurs de risque d’infection invasive chez les enfants antérieurement connus comme colonisés à EPBLSE. Objectif principal : identifier les facteurs de risque de bactériémie à EPBLSE chez des enfants colonisés par ces mêmes bactéries dans les 6 mois précédents l’infection. Matériels et méthodes : étude cas-témoins réalisée à partir des dossiers de patients de l’hôpital pédiatrique Robert Debré (Paris, France), hospitalisés entre janvier 2004 et décembre 2014. Un modèle multi-variable a été créé pour comparer un groupe d’enfants ayant présenté une bactériémie à EPBLSE dans les suites d’une colonisation à EPBLSE à un groupe de patients seulement colonisés à EPBLSE. Résultats : au total 185 patients ont été inclus. L’âge médian de la population étudiée était de 3.05 ans. La durée médiane entre la colonisation et la bactériémie était de 23,1 jours. 98% des cas ont été exposés à une antibiothérapie dans les 6 mois précédent l’infection alors que seuls 59% des témoins ont reçu une antibiothérapie dans les 6 mois suivant leur colonisation sans pour autant présenter de bactériémie (odds ratio (OR) 2.26, IC 95% 1.15 – 4.46; p < 0.018). En analyse multivariée l’utilisation préalable d’inhibiteurs de beta-lactamase (OR 5.00, IC95% 2.1 – 11.88 ; p = 0.0003) ou de carbapénèmes (OR 3.53, ICR 95% 1.84 – 6.77 ; p = 0.0001) sont avérés être des facteurs de risque de bactériémie à EPBLSE chez les patients antérieurement connus colonisés. Conclusion : l’identification de ces facteurs de risque pourrait être utile pour identifier les patients colonisés à EPBLSE qui nécessiterait une antibiothérapie ciblée sur les EPBLSE en cas de signes d’infection. Le contrôle de l’utilisation des inhibiteurs de ß-lactamase et des carbapénèmes pourrait contribuer à réduire le risque de bactériémie à EPBLSE chez les patients antérieurement colonisés.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [37 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01635579
Contributeur : Université Paris Descartes - Scd <>
Soumis le : mercredi 15 novembre 2017 - 13:16:38
Dernière modification le : samedi 18 novembre 2017 - 01:12:26
Document(s) archivé(s) le : vendredi 16 février 2018 - 14:40:00

Fichier

ThExe_BENDAVID_Matthieu_DUMAS....
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01635579, version 1

Citation

Matthieu Bendavid Ouyoussef. Identification des facteurs de risque de bactériémie à entérobactéries productrices de ß-lactamase à spectre étendu chez les patients colonisés à ces mêmes bactéries. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01635579〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

38

Téléchargements de fichiers

58