Valeur prédictive et pronostique de l’infiltrat lymphocytaire chez les patientes ayant une chimiothérapie néoadjuvante dans les cancers du sein HER2 positif

Résumé : Introduction : le traitement néoadjuvant permet une analyse de la réponse tumorale et des modifications intervenant au niveau de l’environnement péri tumoral. Matériel et méthode : nous avons évalué l’infiltrat lymphocytaire (TILs) avant et aprés traitement chez 175 patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif et traitées par chimiothérapie néoadjuvante à l’Institut Curie. Nous avons étudié les facteurs prédictifs d’une réponse histologique complète (RHC) et les facteurs pronostiques de survie sans récidive (SSR). Résultats : 68 patientes étaient en RHC (%). En analyse univariée, un seuil de TILs intra tumoral (IT TILs) supérieur à 2% était associé à la survenue d’une RCH (OR=9,27 ; IC95% : 1,78-170,35 ; p=0,034). Après analyse multivariée, les IT TILs >2% étaient un facteur prédictif indépendant de RCH (OR=8,24 ; IC95% : 1,46-155,34 ; p=0,05), en association avec l’administration de trastuzumab en situation néoadjuvante (42,4% contre 15,4%, OR=4,18 ; IC95% : 1,41-15,52 ; p=0,017) et du statut du récepteur à la progestérone (RP positif : OR=0,22 ; IC95% : 0,1-0,46 ; p=0,001). Concernant la survie, nous avons mis en évidence qu’un taux de TIls après traitement supérieur à 25% était associé à une diminution de la SSR en analyse univariée (OR=5,05 ; IC95% : 1,66-15,36 ; p=0,004). Cette association restait significative après analyse multivariée (OR=6,18 ; IC95% : 2,26-29,55 ; p=0,001), en association avec l’index de masse corporelle (IMC>25 : HR=4,92 ; IC95% : 1,85-13,1 ; p=0,001), le grade histopronostique (grade III : HR=0,35 ; IC95% : 0,13-0,95 ; p=0,04), la cellularité tumorale après traitement (>5% : HR=5,92 ; IC95% : 1,32-26,58 ; p= 0,02), et le pourcentage de composante in situ après traitement (≥ 22.5% : HR=5,47 ; IC95% : 1,93-15,5 ; p=0,001). Conclusion : en accord avec la littérature, nous avons retrouvé un impact prédictif des TILs chez les patientes traitées pour une tumeur HER2-positif en situation néoadjuvante. Les niveaux d’infiltrat immunitaire après traitement semblent également apporter une information pronostique importante, qui doit maintenant être validée par des études complémentaires.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [91 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01636307
Contributeur : Université Paris Descartes - Scd <>
Soumis le : jeudi 16 novembre 2017 - 14:08:39
Dernière modification le : dimanche 19 novembre 2017 - 01:18:38
Document(s) archivé(s) le : samedi 17 février 2018 - 15:53:12

Fichier

ThExe_SABAILA-OLLIER_Anne_DUMA...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01636307, version 1

Citation

Anne Sabaila Ollier. Valeur prédictive et pronostique de l’infiltrat lymphocytaire chez les patientes ayant une chimiothérapie néoadjuvante dans les cancers du sein HER2 positif. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01636307〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24

Téléchargements de fichiers

14