Difficultés ressenties face à la prise en charge de l’insuffisance cardiaque en médecine générale en Gironde en fonction de l’accès aux soins, en 2017

Résumé : Introduction : l’insuffisance cardiaque est une maladie complexe, grave et de plus en plus fréquente. Malgré des recommandations régulièrement mises à jour, sa prise en charge en médecine générale reste difficile et hétérogène. Dans notre département girondin, l’accès aux soins peut parfois être plus compliqué dans certaines zones. Objectif : l’objectif principal de notre étude est de comparer la pertinence de prise en charge de l’IC par les médecins généralistes girondins en fonction de leurs conditions d’accès aux soins. Méthodes : nous avons réalisé une enquête de pratique observationnelle, déclarative, rétrospective auprès des médecins généralistes de Gironde, via un questionnaire en ligne, diffusé par le CDOM. Résultats : 129 médecins ont répondu sur un total de 1541, le taux de réponse est de 8,4%. Toutes les tranches d’âge sont représentées de façon assez équitable. Plus de la moitié des médecins qualifient l’accès au cardiologue comme intermédiaire ou difficile. Le suivi des patients parait très régulier (82% des médecins déclarent suivre tous les 2 mois au moins ces patients). 57% des médecins notent qu’ils ne font pas de distinction de prise en charge entre les 2 types d’IC. Concernant le traitement de référence de l’IC à FEVG altérée : 77% des médecins ont répondu les IEC, 53% les bêtabloquants, 40% les anti-aldostérones mais seulement 22% considèrent la trithérapie comme référence. Il n’y a pas de corrélation entre l’environnement médical isolé ou non et la pertinence de prise en charge de l’IC du médecin. Par contre, il existe un lien entre la pertinence de sa prise en charge et son degré d’autonomie ressentie pour gérer ces patients ainsi que son niveau de connaissances actuelles de la maladie. Il y a également une corrélation entre ses difficultés ressenties et ses conditions d’accès aux soins. Conclusion : les difficultés d’accès aux soins ne semblent donc pas influer la pertinence de prise en charge de l’IC des médecins généralistes girondins. La désertification médicale ne semble donc pas être le principal facteur susceptible d’expliquer les difficultés de prise en charge de l’IC en médecine générale.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [26 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01636654
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 16 novembre 2017 - 18:35:13
Dernière modification le : samedi 9 décembre 2017 - 01:16:55
Document(s) archivé(s) le : samedi 17 février 2018 - 17:00:26

Fichier

Med_generale_2017_Geneve.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01636654, version 1

Collections

Citation

Carole Genève. Difficultés ressenties face à la prise en charge de l’insuffisance cardiaque en médecine générale en Gironde en fonction de l’accès aux soins, en 2017 . Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01636654〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22

Téléchargements de fichiers

19