Réinventer la pharmacie d'officine

Résumé : Ce travail a eu pour moteur un intérêt profond, quasiment une passion, pour notre métier. Nous avons tenté de mettre en exergue les aspects de notre profession qu'ils nous semblent essentiel de développer pour préparer et réinventer une pharmacie d'officine viable pour les années 2000. Chaque item de ce travail est discutable, critiquable. Il n'a pas la prétention d'apporter les seules solutions, mais de proposer des idées afin de relancer la profession. Il a été développé tour à tour l'aspect professionnel, acteur de santé publique du pharmacien, puis la place qu'il devait se faire au sein de la concurrence, et enfin la nécessité d'être un pharmacien gestionnaire. Au-delà de tout débat purement pharmaceutique, le pharmacien titulaire de demain doit être conscient qu'une officine est avant tout une PME. Si on pouvait se risquer à esquisser un portrait-robot du jeune pharmacien titulaire de l'an 2000, on pourrait lui attribuer les qualités suivantes : ● Avoir son regard tourné vers l'avenir ; ● Être toujours conscient de l'état social et économique de la profession ; ● Être à l'écoute des problèmes internes et observer attentivement la concurrence ; ● Savoir tirer de chaque situation l'élément qui lui permettrait de rebondir, d'ancrer son rôle au sein du système de santé français ; ● Être stimulé par le changement ; ● Être adaptable et capable d'anticiper ; ● Être intéressé par les nouveaux moyens de communication, et par toutes les informations pour lui et son équipe ; ● Avoir compris que la réponse immédiate à la crise est une compétence accrue. Pharmacien titulaire n'est plus un métier purement scientifique : cela requiert la formation de base de pharmacien, la compétence tirée de l'expérience de l'officinal, de l'intérêt pour la gestion humaine et économique et beaucoup d'écoute, de curiosité et la foi en son métier. Le pharmacien souffre de son attentisme. Il a la formation et les moyens intellectuels pour se rendre essentiel au cœur de la santé publique, mais personne n'ira l'aider. Il est libéral, il devra faire sa place à la sueur de ses compétences et accepter que son métier puisse devenir autre chose. L'avenir nous offre la chance de voir toujours évoluer notre métier. Le pharmacien a ainsi la possibilité de ne pas laisser sombrer son activité dans la routine ; à lui d'être attentif à ce que demain soit toujours mieux qu'aujourd'hui.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 1998
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01639698
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : jeudi 23 novembre 2017 - 09:17:00
Dernière modification le : vendredi 24 novembre 2017 - 01:27:49

Fichier

1998GRE17022_senequier_arcel_m...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01639698, version 1

Citation

Muriel Sénéquier-Arcel. Réinventer la pharmacie d'officine. Sciences pharmaceutiques. 1998. 〈dumas-01639698〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

52

Téléchargements de fichiers

25