Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Transgénèse végétale : quelles craintes pour l'avenir ?

Résumé : Les industriels agro-alimentaires ont beaucoup investi dans la recherche de plantes transgéniques car elles permettent de réaliser des produits à la carte : céréale contenant un acide aminé supplémentaire, maïs résistant à un herbicide particulier ou bien encore une légumineuse avec plus d'acide oléique... Elles constituent un progrès par rapport à l'hybridation car il est possible d'incorporer uniquement le gène désiré, de manière assez précise et en un temps beaucoup plus court. La production de ces organismes génétiquement modifiés (OGM) correspond aux besoins des entreprises agro-alimentaires d'aujourd'hui. L'accueil de ces nouveaux aliments a été plutôt mitigé dans l'opinion publique. Aux USA, leur entrée dans les magasins dès 1994 n'a posé aucun problème. Par contre, les premières cargaisons de soja transgénique arrivées en Europe ont provoqué un véritable tollé dans l'opinion publique. Il faut dire que le contexte n'était pas le même en Europe : les OGM sont arrivés juste au moment où ont éclaté les affaires de la vache folle et du sang contaminé. De plus, les européens sont par culture, très attachés à une nourriture de qualité. Les médias se sont saisis de l'évènement pour faire une critique assez sévère des OGM. De ce fait, une polémique s'est engagée entre défenseurs et détracteurs de ces plantes. A l'heure actuelle, personne n'est capable d'affirmer si les risques liés aux OGM sont réels ou exagérés. Peu d'études sont publiées à ce propos et la plupart sont soumises à controverse. Par ailleurs, le débat public a devancé les travaux de recherche. La question qui se pose est : Est-ce que tout est mis en oeuvre pour savoir la vérité ? C'est à dire : est-ce que des recherches sont vraiment menées ? Et quelle est la fiabilité des résultats ? Au niveau réglementaire, des dispositions sont prises depuis longtemps afin de protéger le consommateur. Sont-elles suffisantes? Personne ne sait. Il est encore trop tôt pour pouvoir se prononcer sur l'avenir de la transgénèse dans l'alimentation au niveau économique comme au niveau de l'opinion publique. Les conséquences sur la santé ou l'environnement restent floues pour l'instant. Il est évident que les industriels devront revoir leur mode de communication pour retrouver la confiance des consommateurs à ce propos.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01643547
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Tuesday, November 21, 2017 - 2:52:58 PM
Last modification on : Wednesday, July 15, 2020 - 8:56:03 AM

File

2000GRE17025_chevallier_cather...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01643547, version 1

Citation

Catherine Chevallier. Transgénèse végétale : quelles craintes pour l'avenir ?. Sciences pharmaceutiques. 2000. ⟨dumas-01643547⟩

Share

Metrics

Record views

173

Files downloads

36