Quelles aides à la communication chez le patient aphasique vasculaire hospitalisé ? En fonction des éléments sémiologiques, des troubles associés et du type d'interlocuteur

Résumé : L’objet de notre étude était de faire un état des lieux des aides à la communication existantes et pouvant s’adapter à la phase hospitalière pour les patients aphasiques vasculaires. Nous sommes partie du constat que les aides à la communication sont utilisées après la stabilisation des troubles et ne semblent exister qu’en termes de moyens alternatifs et palliatifs alors que la HAS recommande un maintien de la communication le plus précocement possible. Nous avons alors posé l’hypothèse de l’intérêt de l’apport d’une classification de ces aides. Cet état des lieux, selon notre conception, pourrait permettre aux orthophonistes d’étayer la réflexion autour de la mise en place d’une aide alternative dès la phase hospitalière qui permettrait de favoriser les échanges communicationnels nécessaires au patient avant tout mais aussi aux Aidants (proches et équipes hospitalières) qui se trouvent souvent démunis face à ces tableaux aphasiologiques.
Pour cela, nous avons mené une enquête, par l’intermédiaire d’un questionnaire, sur le point de vue actuel des orthophonistes salariés quant aux modalités d’utilisation des aides à la communication dès la phase initiale. Malgré certaines lacunes dans l’élaboration de notre questionnaire, nous avons pu dégager plusieurs éléments. Tout d’abord, la majorité des rééducateurs prône la pertinence de l’utilisation de techniques alternatives dès la phase aiguë tout en proclamant unanimement l’indispensabilité d’une adaptation aux besoins communicationnels individuels, aux évolutions de la symptomatologie ainsi que la nécessité de considérer le maintien de certaines capacités. Ensuite, nous avons dégagé le besoin de tenir compte des différences d’interlocuteurs. Enfin, nous avons fait apparaître les aides les plus adéquates selon les éléments sémiologiques et les troubles associés présents.
La personne aphasique en phase initiale pourrait donc voir sa communication facilitée par l'utilisation temporaire d'une aide à la communication en parallèle à la rééducation précoce.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2010
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [20 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01652433
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : jeudi 30 novembre 2017 - 11:59:00
Dernière modification le : jeudi 3 mai 2018 - 13:15:11

Fichier

ORTH_2010_LORENZATI_STEPHANIE....
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01652433, version 1

Citation

Stéphanie Lorenzati. Quelles aides à la communication chez le patient aphasique vasculaire hospitalisé ? En fonction des éléments sémiologiques, des troubles associés et du type d'interlocuteur. Médecine humaine et pathologie. 2010. 〈dumas-01652433〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

92

Téléchargements de fichiers

885