Traitement du conflit antérolatéral de la cheville par ondes de choc extra-corporelles : étude préliminaire sur un échantillon de patients sportifs à Bordeaux

Résumé : Objectif. Décrire les effets cliniques observés après un traitement par ondes de choc extracorporelles chez des patients porteurs d’un conflit antérolatéral de la cheville. Méthode. Il s’agissait d’une étude interventionnelle ouverte non comparative de type avant/après. Le diagnostic de conflit antérolatéral dans notre série était principalement clinique et reposait sur la présence des critères de Liu (sensibilité 94 %, spécificité 75 %) après un épisode d’entorse latérale de la cheville. Le protocole thérapeutique comportait 3 séances d’ondes de choc radiales (3 000 chocs/séance, 12/s) effectuées à une semaine d’intervalle. La fonction de la cheville (score de Karlsson), la douleur au repos et en activité (échelle numérique) et l’amplitude de flexion dorsale de la cheville ont été évaluées avant le traitement, puis 1 et 6 semaines après la fin du traitement. Résultats. Huit patients âgés de 20 à 55 ans ont été inclus. La durée moyenne d’évolution des symptômes était de 6,3 mois (3–14). Tous les patients avaient bénéficié au préalable d’un traitement médical classique et d’une rééducation de la cheville pendant au moins 3 mois. Les paramètres cliniques suivants ont été améliorés de manière significative (p < 0,01) lors de l’évaluation finale, réalisée six semaines après la dernière séance d’ondes de choc : le score de Karlsson moyen est passé de 38.63/100 (25–55) à 83.38/100 (42–100), la douleur en activité moyenne est passée de 6.5/10 (5–8) à 2.63/10 (1–6) et la douleur au repos moyenne est passée de 2.88/10 (0–5) à 0.38/10 (0–3). Les effets indésirables relevés étaient inconstants et toujours mineurs. Conclusion. La thérapie par ondes de choc apparaît intéressante pour le traitement conservateur du conflit antérolatéral de cheville. Elle pourrait être proposée en complément du traitement médical classique, de la rééducation et avant une éventuelle intervention chirurgicale. Des essais comparatifs de plus grande envergure sont nécessaires pour confirmer nos résultats.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [92 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01659348
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 8 décembre 2017 - 12:24:12
Dernière modification le : mercredi 20 décembre 2017 - 01:20:41

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2019-11-02

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01659348, version 1

Collections

Citation

Guillaume Messina. Traitement du conflit antérolatéral de la cheville par ondes de choc extra-corporelles : étude préliminaire sur un échantillon de patients sportifs à Bordeaux. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01659348〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

78