Étude de l’adhésion des médecins de soins primaires aux recommandations de bonnes pratiques en prenant l’exemple de la délégation de la surveillance de femmes traitées pour un cancer du sein : enquête auprès de 178 patientes suivies initialement à l’Institut Bergonié

Résumé : Introduction : l’objectif est d’étudier l’adhésion des médecins de soins primaires aux recommandations de bonnes pratiques (RBP) en prenant l’exemple de la délégation de la surveillance des femmes traitées pour un cancer du sein. Méthodologie : une étude rétrospective a été menée sur une cohorte de 246 patientes traitées en 2007 à l’Institut Bergonié pour un cancer du sein non métastasé. Les données ont été recueillies grâce à un questionnaire envoyé aux patientes par courrier de novembre 2015 à janvier 2016. Résultats: 178 patientes ont répondu au questionnaire. La délégation de la surveillance est effective et réalisée plus souvent par les gynécologues (66%) que par les médecins généralistes (30%). Si le suivi des RBP est majoritairement respecté par les médecins de soins primaires, des lacunes persistent, et ceci d’autant plus que le suivi est réalisé par les médecins généralistes. La fréquence de suivi est inférieure à au moins une fois par an et il n’y a pas eu d’examen clinique annuel pour 18% des patientes. L’examen physique est complet pour 27% des patientes examinées par un médecin généraliste contre 61% de celles examinées par un gynécologue. Les patientes sont 13,5% à ne pas avoir eu de mammographie dans l’année. D’autres examens complémentaires qui n’améliorent pas la survie sont encore trop souvent prescrits. L’étude met en avant que la majorité des patientes souhaitent être suivies à l’Institut Bergonié (56%) même s’il n’y a pas de critères objectifs de mauvais suivi chez elles. Discussion : la délégation de la surveillance reste une nécessité devant un nombre croissant de femmes traitées pour un cancer du sein et la diminution du nombre de médecins hospitaliers ; de plus devant une diminution du nombre de gynécologues celle-ci se fera essentiellement par les médecins généralistes. Dans ce contexte le rappel des RBP est important ; si de nombreuses pistes sont évoquées il faut trouver la solution la plus adaptée à l’exercice de la médecine générale.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [89 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01665324
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 15 décembre 2017 - 16:56:47
Dernière modification le : mercredi 20 décembre 2017 - 01:20:41

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01665324, version 1

Collections

Citation

Laura Texier. Étude de l’adhésion des médecins de soins primaires aux recommandations de bonnes pratiques en prenant l’exemple de la délégation de la surveillance de femmes traitées pour un cancer du sein : enquête auprès de 178 patientes suivies initialement à l’Institut Bergonié. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01665324〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30

Téléchargements de fichiers

3