Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Une nouvelle équation de prédiction de la capacité maximale aérobie des patients obèses avec syndrome métabolique

Résumé : Le but de cette étude était de comparer la consommation d’oxygène maximale à l’effort (VO2max) mesurée lors d’une épreuve d’effort cardio-respiratoire chez des patients obèses avec un syndrome métabolique, à la VO2max prédite à partir de quatre équations standard de prédiction (Hansen et al., Riddle et al., Wasserman et al. et Glaser et al). Les données ainsi obtenues nous ont permis de développer une nouvelle équation chez les femmes obèses avec un syndrome métabolique.
Patients, matériels et méthodes
75 patients obèses avec un syndrome métabolique ont été inclus (51 femmes et 24 hommes). Ils participaient à l’étude Obefitt réalisée dans le service de nutrition clinique du CHU de Rouen. Les données anthropométriques étaient recueillies et une épreuve d’effort cardiorespiratoire (EFX) réalisée. La VO2max théorique était prédite à partir de quatre équations connues. Elle a été comparée à la VO2max mesurée au cours de l’EFX. L'exactitude des valeurs théoriques a été déterminée par la méthode de Bland-Altman. Lorsque la précision était faible, une nouvelle équation de prédiction comprenant les variables anthropométriques a été proposée.
Résultats
La VO2max mesurée était significativement plus importante chez l’homme (p<0,005). Chez les femmes, il existait des corrélations significatives entre les VO2max mesurées et prédites quelle que soit l’équation de prédiction (p < 0,001, r > 0,60). Chez les hommes, seules les valeurs prédites à partir de l’équation de Gläser et al. présentaient une corrélation significative entre les VO2max mesurées et prédites (p = 0,03, r = 0,44). Cependant, l’analyse de Bland-Altman mettait en évidence que les limites d’agrément étaient trop larges quels que soit le sexe et les équations de prédiction. Etablir une nouvelle équation de prédiction spécifique pour les obèses avec un syndrome métabolique était donc utile. La cohorte d’hommes était trop faible pour déterminer une nouvelle équation de prédiction. La nouvelle équation a été construite pour les femmes obèses avec un syndrome métabolique. Une analyse de régression a permis d’identifier des données anthropométriques corrélées à la VO2max. La nouvelle équation prend en compte l’âge et la taille avec un coefficient de corrélation élevé entre la nouvelle équation de prédiction et la VO2max mesurée (p < 0,001 et r = 0,89) : VO2max = 1735,75 x taille – 13,80 x taille x âge.
Conclusion
Les équations de Wasserman et al. et Gläser et al. permettaient de prédire la VO2max respectivement chez les femmes et hommes obèses avec un syndrome métabolique. Cependant, les intervalles de confiance larges nous ont fait rechercher une équation plus adaptée. Cette nouvelle équation a été établie pour les femmes obèses avec un syndrome métabolique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [24 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01685537
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, January 16, 2018 - 2:56:16 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Monday, May 7, 2018 - 6:35:10 PM

File

Darmon Alexandre.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01685537, version 1

Citation

Alexandre Darmon. Une nouvelle équation de prédiction de la capacité maximale aérobie des patients obèses avec syndrome métabolique . Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨dumas-01685537⟩

Share

Metrics

Record views

154

Files downloads

662