Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Ressenti des Médecins Généralistes des Alpes-Maritimes face à la modification législative du Certificat médical d'Absence de Contre-Indication à la pratique sportive : étude qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 15 médecins généralistes.

Résumé : Introduction :
Dans le cadre du projet de loi de modernisation du système de santé français du 26 janvier 2016, et à l’issue d’une concertation nationale citoyenne, le certificat médical attestant de l’absence de contre-indication à la pratique sportive a été reformé. Les principaux changements concernent l’allongement de la périodicité de la visite médicale entre deux renouvellements, un auto-questionnaire de santé annuel, et la suppression de l’obligation du certificat médical pour le sport scolaire volontaire. Les médecins généralistes, experts en la matière, puisqu’ils délivrent la quasi-totalité des CACI, et qui engagent leur responsabilité professionnelle, n’ont pas été consultés. Ce manquement a motivé la réalisation de cette étude qui permet de recueillir leur avis sur cette simplification législative. De plus l’étude permet de connaître l’intérêt et le degré d’implication des médecins généralistes dans l’élaboration du protocole référencé d’examen clinique et paraclinique évoqué par le SNMS-S.
Matériel et méthode :
Dans le cadre d’une étude de type qualitative, des entretiens individuels semi-dirigés ont été réalisés auprès de 15 médecins généralistes des Alpes-Maritimes.
Résultats et discussion :
Les médecins interrogés sont globalement réticents et défavorables à cette réforme du CACI. Principalement sur la visite triennale qui constitue un risque majoré de survenue d’accidents sportifs. L’auto-questionnaire de santé est en accord avec le désir de responsabiliser davantage le patient, mais le risque de réponses erronées volontaires ou non est réel. La suppression du certificat médical pour le sport scolaire est validée sous couvert d’un CACI valable pour l’activité en club. Il existe une information insuffisante de la part des autorités de santé envers les professionnels de santé. Une communication de qualité entre les différents protagonistes de la santé en France s’avère indispensable rapidement.
Conclusion :
Cette étude a permis de donner la parole aux médecins généralistes et d’exprimer leurs ressentis sur la simplification du CACI. Ils montrent un réel intérêt pour le protocole d’examen clinique et paraclinique évoqué par le SNMS-S et sont prêts à s’impliquer, aux côtés des médecins du sport, dans la réalisation de ce référentiel.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [38 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01686811
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Wednesday, January 17, 2018 - 6:07:04 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:40 PM
Long-term archiving on: : Monday, May 7, 2018 - 11:47:12 AM

File

2017NICEM066.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01686811, version 1

Citation

Vincent Ribère. Ressenti des Médecins Généralistes des Alpes-Maritimes face à la modification législative du Certificat médical d'Absence de Contre-Indication à la pratique sportive : étude qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 15 médecins généralistes. . Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨dumas-01686811⟩

Share

Metrics

Record views

93

Files downloads

343