Corps humain(s) et morale chez Spinoza

Résumé : La réponse à la vexata quaestio des rapports entre le corps humain et la morale, en philosophie, a été gagée depuis Platon par une pensée dualiste et hiérarchisante de l’union entre l’âme et le corps. Spinoza, en brisant l’illusion dualiste qui avait offusqué même l’esprit très limpide de Descartes, rompt par là même avec cette séparation entre corps et morale : l’âme n’étant que l’idée d’un certain corps, toutes ses idées- y compris celles qui concourent à l’établissement d’une recta vivendi ratio- ne sont, par définition, que les images que l’âme elle-même ou esprit conçoit à partir des affections du corps dont elle est l’idée.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01706904
Contributor : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Philosophie <>
Submitted on : Monday, February 12, 2018 - 1:01:10 PM
Last modification on : Monday, April 8, 2019 - 11:16:00 PM
Long-term archiving on : Saturday, May 5, 2018 - 9:31:59 PM

File

Corps humain(s) et morale chez...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01706904, version 1

Citation

Eleonora Zaino. Corps humain(s) et morale chez Spinoza. Philosophie. 2017. ⟨dumas-01706904⟩

Share

Metrics

Record views

169

Files downloads

164