Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le rachitisme hypophosphatémique lié à l’X : histoire naturelle de la maladie par un suivi longitudinal du modèle murin Hyp

Résumé : Le rachitisme familial hypophosphatémique est principalement transmis selon un mode dominant lié à l’X (XLH), résultant d’une mutation du gène Phex (The HYP Consortium, 1995) qui conduit à une augmentation de FGF23 (facteur de croissance hypophosphatémiant) et une fuite rénale de phosphate. Les patients atteints présentent une petite taille, de sévères déformations des membres inférieurs et des infections dentaires récurrentes (Linglart et al., 2014). Le traitement actuel (Chaussain-Miller et al, 2003 ; Linglart et al, 2014) est contraignant, consistant en l’administration de phosphore et d’un analogue de vitamine D activée plusieurs fois par jour ; Il nécessite une forte compliance du patient pour obtenir des résultats et malgré cela, des anomalies phénotypiques persistent. Améliorant la phosphatémie et la croissance, les traitements ne corrigent pas les anomalies locales des matrices osseuse et dentinaire dues à l’absence de PHEX. Avec l’âge, les patients manifestent une diminution importante de la qualité de vie associée à des manifestations rhumatologiques sévères : arthrose, ossifications ectopiques (ostéophytes et enthésiopathies). Notre but est d’étudier l’histoire naturelle du XLH pour mieux prévenir l’apparition de ces manifestations rhumatologiques. Pour cela nous avons réalisé un suivi longitudinal du modèle murin de la pathologie, la souris hypophosphatémique (Hyp). Les atteintes et leur répartition sont étudiés à 3, 6, 9, et 12 mois par microCT et analyses immunohistochimiques. La souris Hyp présente des atteintes similaires à l’Homme, validant ce modèle pour l’étude des mécanismes impliqués et l’effet de la thérapeutique actuelle sur leur développement. La compréhension de l’évolution de la maladie nous permettra à terme d’évaluer l’efficacité d’une nouvelle biothérapie : un anticorps monoclonal anti FGF23 (KRN23), neutralisant l’effet de FGF23. C’est un nouveau traitement en cours d’essai clinique aux USA et au Canada.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [47 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01818008
Contributor : Odontologie Université Paris Descartes <>
Submitted on : Monday, June 18, 2018 - 3:58:30 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 2:43:34 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 25, 2018 - 12:45:22 AM

File

Dentaire_Faraji-Bellee_Carole-...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01818008, version 1

Citation

Carole-Anne Faraji-Bellee. Le rachitisme hypophosphatémique lié à l’X : histoire naturelle de la maladie par un suivi longitudinal du modèle murin Hyp. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-01818008⟩

Share

Metrics

Record views

83

Files downloads

403