Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évolution de la délivrance des antidépresseurs durant la grossesse chez les femmes traitées au préalable : une étude nationale observationnelle

Résumé : La France est le 2e pays le plus consommateur d'antidépresseurs en Europe, avec une prédominance pour les femmes. Parmi les 6% de consommateurs d'antidépresseurs dans la population générale, 3.6% sont des femmes en âge de procréer. L'objectif principal de cette étude était d'observer l'évolution de la délivrance des antidépresseurs chez les femmes enceintes traitées de manière chronique au préalable. Les objectifs secondaires étaient d'observer la survenue d'évènements en fonction des variations de délivrance, l'observation de la co-délivrance de psychotropes associée ainsi que les modifications de prescription que cela implique. Étude observationnelle, rétrospective à partir de la base de données nationale de remboursements EGB (Échantillon Généraliste de Bénéficiaires). Nous avons inclus toutes les femmes dont la grossesse c'est terminée par un accouchement médical ou spontané entre 2009 et 2014, et traitées avant leur grossesse par antidépresseurs de manière chronique (soit 3 boîtes et plus dans les 6 mois précédant la grossesse). Parmi les 42482 femmes ayant accouché entre 2009 et 2014, 760 étaient traitées chroniquement au préalable. 72% d'entre elles arrêtaient leur traitement (n=547) durant la grossesse et seulement 15.3% le reprenaient en post-partum (n=88). Les femmes qui arrêtaient leur traitement avaient un traitement avant la grossesse plus récent. La cinétique de délivrance des autres psychotropes était identique à l'exception des anxiolytiques qui présentaient une augmentation anticipée, par rapport à la cinétique des autres psychotropes, chez les femmes ayant arrêté leur traitement antidépresseur pendant la grossesse. L'Escitalopram était la molécule d'antidépresseur la plus délivrée de manière constante durant la grossesse (entre 19.6% et 22.6%). Les délivrances de Sertraline et de Venlafaxine augmentaient durant la grossesse. La délivrance de Paroxétine a tendance à augmenter quand elle est prescrite par le médecin généraliste au 2e et 3e trimestre de grossesse (23% avant grossesse vs 27.6% en T2/T3), à diminuer lorsqu'elle est prescrite par le psychiatre (13.7% avant grossesse versus 6.6% en T2/T3, p<0.001). La survenue de complications de grossesse tel pré-éclampsie (3.6% vs 1.7%, p<0.001), diabète gestationnel (10.9% vs 6.6%, p<0.001), césarienne (25.8% vs 20.2%, p<0.001), hémorragie du post-partum (6.2% vs 4.1%, p<0.001), petit poids de naissance (6.2% vs 4.1%, p<0.001), est plus importante chez les femmes traitées initialement que celles non traitées. Il y a plus de consultations en médecine générale (92.2% vs 81.6%), et en psychiatrie (21.6% vs 1%; p<0.001), ainsi que d'hospitalisations durant la grossesse chez notre population cible (25.8% vs 18.1%, p<0.001). La diminution de délivrance des antidépresseurs durant la grossesse et la survenue de complications de la grossesse et de l'accouchement en lien avec l'état dépressif indiquent la mise en place d'une surveillance accrue chez cette population à risque. En post-partum, la reprise des antidépresseurs a des taux plus faible qu'avant la grossesse, implique de s'interroger sur l'indication du traitement avant grossesse et ainsi de le réévaluer systématiquement, mais aussi sur une éventuelle sous-prescription du traitement après grossesse.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [86 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01821641
Contributor : Santé Uca <>
Submitted on : Friday, June 22, 2018 - 4:02:55 PM
Last modification on : Tuesday, October 8, 2019 - 1:14:02 PM
Long-term archiving on: : Monday, September 24, 2018 - 7:37:12 PM

File

THESE_CHAPUIS_DOURSET_Alexandr...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01821641, version 1

Collections

Citation

Alexandra Chapuis Bourset. Évolution de la délivrance des antidépresseurs durant la grossesse chez les femmes traitées au préalable : une étude nationale observationnelle. Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨dumas-01821641⟩

Share

Metrics

Record views

256

Files downloads

338