Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude biochimique d'extraits musculaires de sujets sensibles à l'hyperthermie maligne anesthésique

Résumé : L'hyperthermie maligne (HM) anesthésique est une myopathie infraclinique rare, génétiquement transmissible, déclenchée au cours d'une anesthésie générale par des agents pharmacologiques : gaz halogénés (comme l'halothane) ou curares dépolarisants. La crise d'HM est d'évolution potentiellement fatale. De nombreuses hypothèses sur l'étiopathogénie de l'HM ont été évoquées. Le facteur déclenchant de la crise d'HM est lié à une anomalie fonctionnelle du récepteur à la ryanodine, responsable d'une brusque élévation de la concentration intracytosolique de Ca2+. Mais d'autres structures cellulaires pourraient aussi avoir un rôle dans l'étiopathogénie de l'HM, ce qui appuierait l'hypothèse génétique que l'HM n'est pas liée à une seule anomalie. Le dépistage de la sensibilité à l'HM repose actuellement sur le test de contracture in vitro à partir d'une biopsie chirurgicale. La Spectroscopie par Résonance Magnétique Nucléaire du phosphore 31 (SRM 31 P) in vivo pourrait jouer le rôle de test de dépistage non invasif du caractère HM. Les principaux résultats ont montré une élévation plus importante du rapport phosphate inorganique/phosphocréatine (Pi/PCr) ainsi qu'une anomalie parmi les phosphodiesters (PDE) chez les patients HM-sensibles (HMS). Le but de ce travail a été d'essayer de répondre à plusieurs questions suite à ces résultats : - quelle est l'espèce biochimique visualisée dans la région des PDE dans les spectres in vivo? ; - l'augmentation de ce PDE était-elle vérifiée in vitro dans des extraits perchloriques de biopsies musculaires de sujets HMS? ; - quelle pouvait être l'origine de cette différence de concentration en PDE (composition en fibres musculaires, modification du métabolisme des phospholipides... ) ? L'étude par SRM 31 P in vitro de 19 extraits musculaires en milieu acide a permis d'identifier la glycérophosphorylcholine (GPC) comme étant l'espèce majoritaire de la région des PDE. La concentration relative de GPC [GPC/(Pi+PCr)] a été plus élevée pour les sujets HMS (p<0.05). Ces résultats obtenus in vitro ont été corrélés avec ceux obtenus par SRM 3Ip in vivo (r' = 0.78 ; p<0.005). Aucune différence dans la proportion des fibres musculaires n'a été mise en évidence entre les groupes HMS et HM-négatifs (HMN). Ceci suggérerait une anomalie dans le métabolisme des phospholipides membranaires chez les sujets HMS. Nous avons essayé d'analyser par chromatographie sur couche mince et ionisation de flamme la répartition lipidique de 9 extraits musculaires. Le dosage de la lysolécithine, précurseur de la GPC, ne semble pas différent entre les groupes HMS et HMN. L'ensemble de ces résultats serait plutôt en faveur d'une modification de l'activité enzymatique dans la voie de dégradation de la phosphorylcholine de la GPC chez les sujets HMS. Cela pourrait alors argumenter la thèse d'une augmentation de perméabilité membranaire chez les sujets HMS. Par ailleurs, ces résultats in vitro renforcent les constatations faites in vivo et l'intérêt de la SRM 3Ip dans l'éventuel dépistage non invasif de la sensibilité à l'HM.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01824328
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Wednesday, June 27, 2018 - 10:15:11 AM
Last modification on : Wednesday, July 15, 2020 - 8:56:03 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 26, 2018 - 11:31:00 PM

File

1995GRE17053_fouilhe_nathalie(...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01824328, version 1

Citation

Nathalie Fouilhé. Étude biochimique d'extraits musculaires de sujets sensibles à l'hyperthermie maligne anesthésique. Sciences pharmaceutiques. 1995. ⟨dumas-01824328⟩

Share

Metrics

Record views

45

Files downloads

223