Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude de faisabilité du dépistage de la dépression du post-partum, dans la population des accouchées finistériennes, par la passation du questionnaire d’Edimbourg par voie de courriel, un mois après l’accouchement. Étude prospective observationnelle de cohorte, multicentrique (maternités du Finistère), avec étude cas-témoins nichée dans la cohorte, du 1er novembre 2017 au 31 janvier 2018

Résumé : Objectifs : étudier la faisabilité d’un dépistage de la dépression du post-partum (DPP) et établir la fréquence et les facteurs de risque de dépression du post-partum dans la population des accouchées finistériennes. Matériel et méthode : il s’agit d’une étude prospective observationnelle, multicentrique (maternités du Finistère), avec une étude cas-témoins nichée dans la cohorte, du 1er octobre 2017 au 31 janvier 2018. Nous avons soumis l’auto-questionnaire validé EPDS (ou questionnaire d’Edimbourg), par voie de courriel, un mois après l’accouchement, aux accouchées du Finistère incluses dans l’étude HEMOTHEPP et dont le mail était disponible. Nous avons coté leur score: les patientes avec un score ≥ 11 présentent une dépression du post-partum (DPP +). Nous avons recontacté les patientes aux scores élevés afin de les orienter vers un professionnel de santé. Nous avons déterminé la fréquence de la dépression du post-partum chez les accouchées du Finistère et effectué analyse univariée comparant cas et témoins. Résultats : 931 courriels étaient disponibles (47,5% des accouchements du Finistère sur la période) ayant permis d’obtenir 283 réponses des patientes (30,3%). 17,1% des accouchées finistériennes avaient un score positif de dépression du post-partum, et 10,9% d’entre elles un score de dépression majeure (≥ 12). Il existe un lien significatif entre l’âge moyen et la survenue d’une dépression du post-partum chez l’accouchée. De la même façon la voie d’accouchement peut représenter un facteur de vulnérabilité à la manifestation de la dépression du post-partum, et plus particulièrement la césarienne en urgence. Conclusion : le courriel est un medium de contact et de dépistage de la dépression du postpartum envisageable en pratique courante. Il existe une nécessité d’accentuer la vigilance et le dépistage de la dépression du post-partum au regard de sa fréquence de survenue chez les accouchées.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [61 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01844611
Contributor : Ubo Santé <>
Submitted on : Tuesday, October 30, 2018 - 3:17:47 PM
Last modification on : Sunday, February 10, 2019 - 11:34:10 PM
Long-term archiving on: : Saturday, October 20, 2018 - 4:28:47 PM

File

Memoire-sage femme-2018-MESSAG...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01844611, version 1

Collections

Citation

Caroline Messager Cornec. Étude de faisabilité du dépistage de la dépression du post-partum, dans la population des accouchées finistériennes, par la passation du questionnaire d’Edimbourg par voie de courriel, un mois après l’accouchement. Étude prospective observationnelle de cohorte, multicentrique (maternités du Finistère), avec étude cas-témoins nichée dans la cohorte, du 1er novembre 2017 au 31 janvier 2018. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-01844611⟩

Share

Metrics

Record views

427

Files downloads

124