Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Correction de l'astigmatisme lors de la chirurgie de la cataracte : comparaison des kératotomies arciformes intrastromales par laser femtoseconde et de l'implantation torique intraoculaire

Résumé : Sujet : l’objectif principal de notre étude est de comparer l’efficacité des kératotomies arciformes (KA) périphériques intrastromales par rapport aux lentilles intra oculaires (LIO) toriques de chambre postérieure lors de la chirurgie de la cataracte assistée par le laser femtoseconde (FLACS). Matériels et méthodes : nous avons réalisé une étude prospective, randomisée en simple aveugle, mono centrique. Les patients bénéficiant d’une FLACS ont été opéré entre le 1er mai 2016 et le 1er mai 2017 au CHU de la Timone, Marseille et ont été randomisés en deux groupes : LIO toriques et KA intrastromales effectuées dans le même temps chirurgical. Les patients étaient suivis en post opératoire sur une durée minimum de 1 mois : acuité visuelle, astigmatisme subjectif, Pentacam, tomodensitométrie cohérence optique au niveau des KA et complications. Résultats : nous avons inclus 11 yeux de 6 patients. L’astigmatisme moyen pré opératoire était de 3,25D dans le bras LIO torique, et de 2,25D dans le bras KA. Il persiste à 1 mois dans les deux bras un astigmatisme moyen de 1,2D et de 1,42D respectivement. Le gain de correction d’astigmatisme est de 1,7D dans le groupe LIO torique et de 0,83D dans le groupe KA à 7 jours et 1 mois (p>0,05). On note une amélioration de l’acuité visuelle corrigée dans les deux groupes de manière identique (p>0,05), avec une moyenne de 0,12 LogMAR dans le bras LIO torique et de 0,15 LogMAR dans le bras KA, soit 7 dixièmes. Une complication per opératoire a été retrouvée dans le groupe KA. Aucune complication post opératoire n’a été retrouvée dans les deux bras. Discussion : notre étude montre l’intérêt de la correction de l’astigmatisme par LIO torique par rapport aux KA intrastromales dont aucun nomogramme n’est standardisé à ce jour. Les KA intrastromales montrent une stabilité au cours du temps, confirmé par un suivi par tomographie à cohérence optique. L’incision arciforme intrastromale est une approche novatrice et offre des avantages non négligeables concernant les complications sur les incisions manuelles et les incisions avec effractions épithéliales. Conclusion : malgré l'efficacité documentée pour les deux techniques de chirurgie dans le but de réduire l'astigmatisme pré opératoire, la mise d’un implant torique est plus efficace et plus prévisible par rapport aux incisions intrastromales. Des gammes plus larges d'astigmatisme afin de réaliser des sous-groupes nous permettraient d’adapter notre prise en charge chirurgicale en fonction du degré d’astigmatisme.
Complete list of metadatas

Cited literature [80 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01887120
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, October 3, 2018 - 4:11:50 PM
Last modification on : Monday, July 6, 2020 - 4:46:58 PM
Long-term archiving on: : Friday, January 4, 2019 - 3:07:44 PM

File

Thèse GUIS.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01887120, version 1

Collections

Citation

Clémentine Guis. Correction de l'astigmatisme lors de la chirurgie de la cataracte : comparaison des kératotomies arciformes intrastromales par laser femtoseconde et de l'implantation torique intraoculaire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-01887120⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

279