Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude de la cinétique anthropogammamétrique dans l’évaluation de la dose efficace engagée après contamination interne par radionucléides émetteurs gamma en installation nucléaire de base

Résumé : Bien que les expositions internes en centrale nucléaire soient peu fréquentes et que l’impact dosimétrique associé soit faible, elles sont une source de préoccupation très forte pour les intervenants. Jusqu’alors, l’évaluation et l’enregistrement de la dose efficace engagée (DEE) ne se faisaient qu'à partir d'un niveau d'exposition suspecté à l’anthropogammamétrie (ATP) correspondant à une DEE de 0.5 mSv, ceci par l’analyse d’examens radiotoxicologiques (RTX) urines et selles. L’ATP ne servait alors que d’examen de suivi de la contamination interne à titre qualitatif. L’évolution réglementaire et sociétale se marque par un souhait des intervenants exposés au risque radiologique et de leur médecin du travail de pouvoir connaitre le niveau de DEE à partir de 0.1 mSv tel qu’il est appliqué pour l’enregistrement des expositions externes. De plus, l’acceptation et l’observance des examens RTX par les salariés ne sont pas satisfaisantes. L’objectif de ce travail est donc de proposer une méthode d’évaluation de la DEE après exposition interne dès lors qu’elle est estimée a minima à 0,1 mSv, et ce, en utilisant uniquement les résultats des examens anthropogammamétriques successifs réalisés après l’évènement contaminant.
Une analyse de 149 cas de contamination interne survenus sur les sites nucléaires Français entre 2008 et 2015 a été menée en contrôle croisé, correspondant à plus de 1000 mesures corps entier. Ce travail a été réalisé conformément aux recommandations de la HAS et du guide IDEAS. 30 cas de contamination n’ont pu être analysés en raison d’un nombre insuffisant de mesures. Parmi les 119 cas restants, 21 correspondaient à l’inhalation de particules chaudes. Pour 66 cas, un modèle d’incorporation décrit par la CIPR et cohérent avec les recommandations a pu être déterminé. Pour les 32 cas restants, la détermination d’un modèle n’a pu être faite en raison d’une activité mesurée trop faible, d’un nombre de mesures insuffisantes ou d’une recontamination au cours du suivi.
À chaque fois qu’un modèle d’incorporation décrit par la Commission internationale de protection radiologique a pu être déterminé, il s’agissait dans 91% des cas d’un modèle par inhalation. Pour 46% d’entre eux, il s’agissait de composés de type S 5μm, pour 33% de composés type S 1μm et pour 12% de composés polydispersés. Par ailleurs, nous avons observé des modèles par ingestion pour 9% des cas. De manière isolée ou non, nous avons trouvé du Co58 dans 55% des cas, du Co60 dans 48% et de l’Ag110m dans 26%. Nous avons observé du Cs137, de Sb124, du Zn-Nb95, du Cr51 et du Mn54.
En dehors des cas d’inhalation de particule chaude, l’évaluation de l’activité incorporée issue des mesures ATP était comparable à celle issue des analyses de selles dans la moitié des cas. Dans l’autre moitié, l’activité estimée à partir des examens de selles était très inférieure à celle évaluée par l’ATP.
Au final, 34/66 cas auraient entrainé une DEE supérieure à 0.1mSv mais inférieure à 0.5mSv. La cinétique des examens ATP permet d’identifier un modèle d’incorporation et ainsi d’évaluer une dose interne, dès lors que l’activité incorporée correspond à une DEE de 0.1mSv, sous réserve d’un temps de comptage et d’un nombre de mesures suffisant.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [64 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01906027
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, October 26, 2018 - 12:41:29 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:02 AM
Long-term archiving on: : Sunday, January 27, 2019 - 1:43:49 PM

File

Sailly Mathieu.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01906027, version 1

Citation

Mathieu Sailly. Étude de la cinétique anthropogammamétrique dans l’évaluation de la dose efficace engagée après contamination interne par radionucléides émetteurs gamma en installation nucléaire de base. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-01906027⟩

Share

Metrics

Record views

48

Files downloads

161